Conseil sans débat, ni éclat (4)

Ci-dessous les réponses aux questions orales du groupe « Saint Gratien solidaire et citoyen » lors du Conseil municipal du 6 juin 2019.

Le maire signale qu’il répondra de façon très brève, puisqu’à son avis, ces questions ne présentent aucun intérêt et devraient être posées en commissions… Il répond de façon très désinvolte et plutôt méprisante pour ces pauvres élus de l’opposition qui ne seraient au courant de rien et poseraient des questions sans utilité.  

 Commerces

Quelle sera la date de la prochaine commission commerces sachant que la dernière a eu lieu le 24 avril 2018 ? Trois boulangeries (Marais, Centre Hémonnot et face Raymond Logeais) sont fermées. D’autres commerces notamment au Forum sont vides (ex-Comédie des saveurs, ex-épicerie exotique, boutique Lisa…), nous pensons que cette commission devrait se réunir 2 fois par an afin de faire le point sur ces sujets qui intéressent au premier chef les habitants.

Réponse du maire : la date de la prochaine commission « commerces » nous sera communiquée dès qu’elle aura été fixée…

Nos commentaires : cette commission se réunit une fois par… an, ce qui est très nettement insuffisant. Aucune réponse sur les commerces fermés.

Commerce (2)

Le 24 avril, était programmée une réunion commission commerces, qui avait la particularité de se tenir dans l’enceinte du marché, selon les informations communiquées par Somarep Mandon, des commerçants et M. Docquincourt. Peut-on avoir la substance des échanges ?

Réponse du maire : Réunion reportée en raison de l’absence de commerçants. Le compte-rendu en sera fait lors de la réunion de la commission « commerces »… Il y aurait pourtant beaucoup à dire sur le marché municipal.

Nos commentaires : bien peu d’infos dans cette réponse !

Commerce (3)

Somarep Mandon est cité dans divers articles de presse qui soupçonne un risque de blanchiment d’argent. Le conseil municipal d’Argenteuil vient de lui retirer sa concession du marché d’Argenteuil, soit l’un de ses plus gros contrats avec le marché de Mantes la Jolie, où là aussi Le Parisien révélait des dysfonctionnements dans la délégation. Quelle est la position de la ville de St Gratien en la matière ?

Réponse du maire : pas de réponse

Nos commentaires : une non-réponse assez éloquente… et une situation inquiétante, à suivre

Commerce (4)

Le rapport des commissaires aux comptes sur les derniers comptes du groupe Somarep Mandon a-t-il été communiqué à la ville ? Le rapport des commissaires aux comptes sur les derniers comptes du marché de St Gratien a-t-il été communiqué à la ville ? Pourquoi l’électricité et/ou l’eau n’ont-ils pas été facturés aux commerçants depuis septembre 2017 ?

Réponse du maire : il est impossible de communiquer les comptes de cette société.

Nos commentaires : il n’est pire sourd… Ce ne sont pas les comptes de Mandon que nous demandons, mais le rapport des commissaires aux comptes, ce qui est totalement différent. Et indispensable, au vu de la situation de cette entreprise.

Commerce (5)

Dans le dossier SPÉCIAL COMMERCE dans le dernier Mag de la ville, le marché municipal Hémmonot est juste cité, alors qu’il y a une photo des Halles de l’Aveyron. Le Mag est exclusivement consacré aux commerçants sédentaires sur la commune. Pourquoi, au regard de la nécessité qui a été convenue au dernier CM de davantage promouvoir le marché municipal ?

Réponse du maire : ce numéro met l’accent sur l’ensemble des commerçants, sédentaires ou non, et sur leur association. La ville aurait relancé le délégataire pour qu’il insère une publicité pour le marché dans le magazine.

Nos commentaires : le fait est que le marché municipal est cité par une seule ligne dans ce magazine…

Commerce (6)

Date d’ouverture du magasin « espace jouets » qui sera installé dans les murs de l’ex-librairie du Forum ?

Réponse du maire : il réfute le terme « d’espace jouets » et parle d’un espace de lecture pour enfants avec quelques jeux. Pas de date d’ouverture : soyez patients !

Nos commentaires : patients, les Gratiennois l’ont été depuis deux ans… Nous avons, nous, quelques inquiétudes sur le type de commerce qui va s’ouvrir là… une librairie, vraiment ?

Culture

Quel sera le coût du Festival « Un Monde des Cultures » 2019 ?

Réponse du maire : le coût sera communiqué une fois le festival terminé…

Nos commentaires : il n’y a donc pas de budget prévu pour cette initiative ?

Mise à jour du site Internet de la ville

Les informations pratiques (notamment les horaires) concernant la cérémonie du 8 mai ont été mises tardivement sur le site Internet : moins de 48h avant la cérémonie. Pouvez-vous informer les Gratiennois plus en amont ?

Réponse du maire : les cérémonies du 8 mai ont lieu le.. 8 mai. Il reconnaît toutefois quelques problèmes au service communication.

Nos commentaires : quel scoop ! et quelle façon élégante de botter en touche alors que cette question de la mise à jour du site est récurrente. Nous y voyons les résultats d’un manque de personnel. Plusieurs journalistes se sont succédé depuis quelques mois.

ESSG

Malgré un très beau parcours en Coupe de France, l’ESSG  a malheureusement été reléguée en National 2. Quelles actions peut entreprendre la ville pour redresser le club ?

Réponse du maire : c’est chose faite ! Le club devait descendre en national 3, mais grâce à l’action conjointe de Sannois et de Saint Gratien, et du président du Sivom, l’ESSG a été maintenu en national 2.

Nos commentaires:  nous raconterons un jour à nos lecteurs les conditions de l’élection du président du Sivom, élu de Saint Gratien, alors que Sannois revendiquait que ce poste lui revienne.

Cantine à 1€

Quelle est la position de la ville sur ce dispositif lancé en avril dans le cadre du plan pauvreté du gouvernement ?

Réponse du maire : cela concerne 10 000 communes, principalement rurales et n’offrant pas de tarification sociale. L’État s’engage à verser 2€ par repas facturé à 1€. La ville n’est pas éligible au dispositif puisqu’elle a une tarification sociale.

Nos commentaires : et quelle tarification ! De 22à 44% plus cher que dans les communes voisines..

 Tournage film bowling

Lors des tournages de films qui ont lieu dans le cadre du bowling de St Gratien, les camions de matériel sont garés rue St Exupéry. Tout récemment, les riverains de cette rue se sont plaints de nuisances dues à un groupe électrogène qui a fonctionné de 7h à 23h sous leurs fenêtres (bruit, vibrations, odeurs…). Un stationnement près du parc urbain et donc plus éloigné des habitations est-il envisageable ?

Réponse du maire : ni la police municipale, ni les services techniques, ni le cabinet du maire n’ont été au courant de plaintes à ce sujet. Il s’agissait d’un tournage en journée, ponctuel. Le dernier en date remontait à plus de 3 ans. Une gêne qui n’est donc pas récurrente. La proposition ne peut pas être retenue parce les camions doivent être tout à proximité du lieu de tournage.

Nos commentaires : les riverains qui nous ont contactés apprécieront. Quant aux services techniques, ils se sont déplacés et étaient donc informés du problème. Quant au parc urbain, il n’est pas plus éloigné du bowling que la rue St Exupéry.

 Panneaux d’affichage

À 10 jours des élections européennes, les panneaux électoraux n’ont pas été enlevés, alors que dans les villes voisines cela a été fait. À cela s’ajoute le non-entretien des panneaux d’affichage libre et celui des panneaux administratifs. Souffririons-nous d’un manque de personnel ?

Réponse du maire : pas du tout ! Il s’agit de laisser la possibilité aux candidats de remercier les électeurs. Les services ont été ensuite mobilisés par l’orage.

Nos commentaires : pas de réponse sur le non-entretien des panneaux libres, et des panneaux d’information de la ville. Et pour cause.

Processus électoral

La ville peut-elle afficher à l’entrée des bureaux de votes qui pour une grande partie se tiennent dans les écoles, que « les animaux sont strictement interdits d’accès, y compris dans les cours d’école » (cf. incident à J. Ferry en fin de matinée le 26/05) ?

Combien de cartes d’électeurs sont-elles revenues NPAI en mairie ? Combien d’électeurs n’ont pas pu voter le 26 mai dans les bureaux de vote de la ville ? Comment voyez-vous sous cet angle l’organisation des modalités de votes pour les prochaines municipales ? Celles-ci vont-elles être reculées à 2021 dans le cadre d’un regroupement avec les régionales et les départementales ?

Réponse du maire : 2383 cartes sont revenues ; 450 remises le jour des élections et 1933 restent en mairie. Aucun électeur n’a été empêché de voter car on peut le faire sans carte. Les élections municipales auront bien lieu en 2020.

Nos commentaires : à notre connaissance, au moins un électeur a dû faire une démarche auprès du tribunal administratif pour pouvoir voter. Ce n’est pas un problème de défaut de carte, mais de radiation des listes, l’Insee ayant procédé à un grand nettoyage sans en informer les électeurs.

Lycée G. Monod

Qu’est-il prévu lors des opérations de désamiantage qui concerneront, cet été, le lycée Monod, avant sa destruction partielle, programmée à partir de la rentrée, afin de protéger les riverains et leurs habitations ?

Réponse du maire : le lycée appartient au conseil régional d’Île–de-France et c’est donc la Région qui communiquera sur l’organisation de son chantier. Le maire veillera à la propreté et à la sécurité des espaces publics dans l’intérêt des riverains.

Nos commentaires : et les intérêts des élèves ?

Prochain Conseil municipal le 26 septembre, soit près de 4 mois sans réunion de l’assemblée communale.

CM juin 2019-3

3 réflexions sur “Conseil sans débat, ni éclat (4)

  1. Toutes ces questions avec si peu de réponses… ça doit vous titiller ?

    2020, vous-y pensez le matin en vous rasant ?

    C’est une ancienne figure des « gilets jaunes ». Ingrid Levavasseur se présentera aux municipales de 2020 à Louviers, dans l’Eure, sur une liste de gauche.

    La liste doit être officialisée vendredi 14 juin à 19 heures. L’ancienne figure des « gilets jaunes » Ingrid Levavasseur s’engagera pour les municipales de 2020. Elle a choisi Louviers (Eure) pour poursuivre son engagement politique.
    « C’est la ville de mon enfance, j’y ai vécu presque toute ma vie sauf cette dernière année où j’étais à Pont-de-l’Arche suite à une séparation. Là, je recherche un appartement à Louviers et je devrais bientôt déménager. C’est important d’habiter là où on se présente », a-t-elle confié à L’Actu.fr lundi 10 juin.

    Alors que l’aide-soignante de 32 ans avait confié avoir voté pour Emmanuel Macron à la dernière présidentielle, c’est une liste de gauche qu’elle a choisie de défendre.

    « Cette liste répond aux revendications de nombreux ‘gilets jaune' »

    Sera-t-elle en tête de la liste « Changer Louviers » ? « On s’en fiche pour le moment de qui est tête de liste, on n’a pas d’ambition personnelle, on ne souhaite pas être élu. Ce que l’on veut, c’est faire élire notre programme. On ne veut pas de cette guerre d’ego qui fait tant de mal à la politique ».

    « Changer Louviers » ne comporte aucune tête de liste, mais uniquement des porte-parole. « Nous n’avons pas de tête de liste pour le moment, ça peut être n’importe qui d’entre nous. Ingrid Levavasseur est dans le groupe depuis le début, elle est venue à toutes nos réunions. On est content de l’avoir, mais on est plus dans une logique de propositions que de personnes. En présentant les grandes lignes de notre programme, on souhaite indiquer ce que l’on attend comme priorités », commente pour L’Actu.fr Philippe Brun, l’un des trois porte-parole de la liste, magistrat à Paris.

    Emmanuel Macron : Ingrid Levavasseur se dit « très déçue » et pense que le mouvement des « gilets jaunes » « ne vas pas s’éteindre »par franceinfo

    Cette figure pionnière des « gilets jaunes » avait raccroché sa chasuble dénonçant les dérives du mouvement. Engagée ensuite pour les européennes, elle avait fini par jeter l’éponge. Mais Ingrid Levavasseur en est certaine : « cette liste répond aux revendications de nombreux Gilets jaunes qui, comme moi, voulaient être acteurs de la société ».

    https://actu.orange.fr/france/eure-l-ex-gilet-jaune-ingrid-levavasseur-s-engage-pour-les-municipales-magic-CNT000001gpPr0.html

    Orange avec AFP-Services , publié le mercredi 12 juin 2019 à 11h07

    J'aime

  2. Denis Peiron

    Loi Blanquer, les députés et sénateurs trouvent un compromis

    Les faits

    Dès la rentrée, l’instruction sera obligatoire à trois ans, tandis que les jardins d’enfants devront se transformer en écoles hors contrat d’ici cinq ans, selon le texte de compromis approuvé par les députés et sénateurs, jeudi 13 juin.

    Objet d’inquiétude depuis des mois, la possibilité d’une fusion écoles-collèges, elle, disparaît.

    C’est à n’en pas douter un soulagement pour Jean-Michel Blanquer. Sa loi « pour une école de la confiance » n’aura pas besoin d’une seconde lecture et pourra donc s’appliquer, comme prévu, dès la rentrée prochaine. Réunis en commission mixte paritaire (CMP), les députés et sénateurs sont ainsi parvenus, en trois heures, à un texte de compromis, jeudi 13 juin.

    Le cœur de la loi, l’abaissement à trois ans de l’instruction obligatoire, avait déjà été voté conforme par les deux chambres. Un principe qui est toutefois à nuancer puisque la loi prévoit finalement un assouplissement de l’obligation d’assiduité pour les tout-petits, moyennant l’accord de l’inspecteur d’académie.

    Un accord est également intervenu s’agissant de l’avenir des jardins d’enfants, ces structures à mi-chemin entre la crèche et la petite école, qui scolarisent environ 10 000 bambins. Elles pourront, à titre dérogatoire, continuer à exister durant cinq ans maximum (une inscription y vaudra respect de l’obligation d’instruction). « Ce délai doit leur permettre de se transformer en écoles hors contrat, précise le rapporteur sénatorial (LR) Max Brisson. Elles pourront ainsi conserver leurs spécificités pédagogiques. Les membres de leur personnel pourront, quant à eux, bénéficier d’une validation des acquis de l’expérience. »
    Une obligation de formation continue pour les professeurs

    Les sénateurs ont obtenu gain de cause sur un certain nombre de points, et non des moindres. La fusion écoles-collèges, qui a cristallisé beaucoup d’oppositions à la loi Blanquer, a été enterrée.

    Les élus de la chambre haute ont aussi obtenu une composition plus ouverte du Conseil d’évaluation de l’école, avec un pouvoir de nomination renforcé pour les présidents des deux assemblées.

    De même, se réjouit Max Brisson, « les professeurs du secondaire auront l’obligation de suivre chaque année des éléments de formation continue, une obligation en vigueur trois ans après leur titularisation ». En commission mixte paritaire cependant, les parlementaires ont gommé un bout de texte établissant que lesdites sessions devront se dérouler « en priorité en dehors des obligations de service d’enseignement ».
    Pas d’interdiction de voile pour les mères accompagnatrices

    En revanche, le Sénat a dû renoncer à certains de ses amendements. La CMP est ainsi revenue à la conception initiale s’agissant du financement des maternelles privées, rendu impératif par l’abaissement à trois ans de la scolarité obligatoire : seules les communes qui jusqu’ici n’apportaient pas leur soutien à ces structures verront leurs dépenses nouvelles compensées par l’État.

    Le texte final, qui devrait être voté définitivement par le Sénat et l’Assemblée nationale dans les semaines à venir, ne comporte pas, non plus, l’amendement sénatorial visant à interdire de sorties scolaires les mères voilées, pas plus que celui prévoyant l’octroi aux directeurs d’école d’un pouvoir hiérarchique sur les enseignants.

    Denis Peiron, le 13/06/2019 à 18:12 Modifié le 13/06/2019 à 18:59

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s