Débats houleux au Conseil (4)

marché lettreDernier point à l’ordre du jour de cette séance : l’activité du marché municipal.

Rappel à l’ordre solennel du maire à notre encontre : nous avons enfreint la loi ! En effet, nous avons pris l’avis de personnes particulièrement concernées par le marché, à savoir quelques commerçants qui y travaillent. Grave péché. C’est interdit car les documents n’étaient que « préparatoires » et non votés par le Conseil. Sauf que c’est bien comme ça que nous les avons présentés. La loi nous interdirait donc de concerter qui que ce soit en amont de la séance du Conseil ? N’est-ce pas notre travail d’élus que d’être à la disposition des Gratiennois ?

CM 2019-3

Revenons au marché.

Le constat, on le fait tous : notre marché est en difficulté importante. Départ de sept commerçants l’an dernier, et des pertes conséquentes pour le concessionnaire. Il suffirait du départ de 2 ou 3 commerçants pour mettre en péril sa survie. Marché trop excentré du centre-ville, trop loin des commerces, au contraire des autres marchés avoisinants. Et plus l’offre se réduit, moins le marché est attractif.marché 2019

Est-ce que ce type de commerce est moins apprécié des gens, tous tentés par la vente sur Internet ? Non, au contraire, le besoin de commerces de proximité, de produits frais, parfois locaux, de convivialité, reste très fort. Au marché, on connaît les commerçants, on rencontre du monde… il s’y crée du lien social, c’est un des rares lieux d’échanges qui subsiste à Saint Gratien. C’est un élément important de l’attractivité de la ville, de nombreux clients extérieurs à Saint Gratien le fréquentent. Le marché serait trop cher ? Mais n’est-ce pas le prix à payer pour des produits de qualité, pour rémunérer correctement les producteurs ? Ce ne sont pas les prix du marché qui sont trop élevés, mais  bien les revenus des Gratiennois qui ne le sont pas assez ! Bien sûr qu’il y a un problème de pouvoir d’achat !

Si sa situation géographique excentrée est un handicap, le déplacement du marché est toutefois difficile à envisager. Lorsque nous ré-évoquons cette possibilité, tollé chez les élus de la majorité… Une des solutions à court terme reste de trouver des moyens pour y attirer du monde. N’oublions pas non plus que le marché, c’est aussi un nombre d’emplois non négligeable : 40 à 50 emplois directs en jeu.

marché travaux 11Des propositions pour le marché, nous en avons. Les faire connaître au Conseil est une autre histoire puisque le maire s’en agace et déclare que nous ne devons que donner acte sur le rapport du délégataire et non pas débattre de pistes éventuelles de redynamisation du marché… Nous ne pourrons donc pas terminer notre intervention.

Première remarque : il y a peu ou pas de publicité en ville pour le marché.

Pas de publicité pour la navette du mercredi (si, à l’entrée du marché.. à quoi ça sert ?). Il faut à notre avis, la populariser, l’étendre à tous les publics et pas seulement aux plus de 65 ans. Puisqu’elle circule, autant qu’elle soit remplie ! marché 2019-2

Proposition d’une page dans le « Mag » municipal par une interview de commerçants ou de clients ; calicots accrochés en ville (il y en a pour le sourire du commerçant…) ; pub lors d’initiatives commerciales, qui sont annoncées seulement à l’entrée du marché, donc pour les déjà-clients.

Encourager la participation aux initiatives commerciales générales, la quinzaine commerciale en avril par exemple.

Instaurer des animations ou événements au marché : des permanences en plein air des élus et du maire comme à Eaubonne ? Ou des animations par des associations telles que chorales, groupes musicaux, associations sportives ou culturelles… tout le monde y trouverait son compte. marché travaux 7

Inciter des commerçants sédentaires à tenir un étal au marché, comme le « Carré nature » qui l’a fait durant quelque temps et qui va y revenir.

Tenter de réanimer un café/buvette, endroit convivial dans le marché.

Prendre plus régulièrement l’avis des commerçants, qui par exemple, n’avaient pas été associés aux travaux de 2017.

Réserver le parking aux clients le mercredi et dimanche : il est souvent plein dès le petit matin  par des véhicules qui ont passé la nuit. Cela se pratique dans des communes voisines.

Implanter un vrai parc à vélos à l’intérieur de la halle. Brouhaha dans l’assemblée, qui ne doit pas aimer le vélo…

La ville reçoit 45 000€ par an du concessionnaire. À notre avis, elle peut bien en investir un peu pour renforcer l’attractivité du marché.

Le maire nous coupe alors la parole en indiquant que l’ordre du jour est épuisé.   

Nous voulions proposer d’installer une boîte à livres à l’intérieur du marché, inciter la visite de scolaires…

marché 2019-3Et soulever d’éventuels problèmes avec le concessionnaire, qui a fait récemment l’objet d’un article peu élogieux sur sa gestion dans « Le Parisien », et qui « oublie » de facturer eau et électricité aux commerçants de Saint Gratien depuis 18 mois ?  

Les échanges sur le marché se terminent dans le bruit et la confusion. Le maire peine décidément à assurer un minimum d’écoute et de « sérénité » dans le Conseil. 

 

 

Lire ici le rapport sur l’activité du marché qui a été présenté au Conseil Municipal

À suivre : les questions orales

 

19 réflexions sur “Débats houleux au Conseil (4)

  1. A force de tendre des pommes, à droite, à gauche, avant le CM, à l’abri de la placiere… cela devait arriver : vous avez craqué et croqué.

    Croc monsieur… crac madame.

    Je ne dis qu’une chose : monsieur le maire a bien eu raison de vous rappeler à l’ordre et à la morale.

    La ligue puritaine du fond de la salle des mariages

    J'aime

  2. Le compte n'est très pas bon

    Le marché est cher ?

    Mais il se dit que la redevance demandée à un commercant volant qui se met à l’extérieur = 40€/ j…. soit le prix de 2 paires de chaussures vendues sur le marché … ce n’est pas possible…! Ou encore : prix demandé pour la buvette : 850 € / an, soit presque 100 € /mois. Il faut en vendre des cafés pour rentabiliser l’affaire…!

    Il est rapporté aussi que le coût de l’impression des chèques kdo, qui en soit est une très bonne idée, semble cependant prohibitif aux yeux des commerçants. Ce n’est pas clair.

    Comme n’est pas clair la non facturation à ce stade depuis la rentrée 2017, de l’eau et de l’électricité…

    D’ailleurs le coût de l’électricité à été dans le passé plus cher à stgratien qu’à Enghien….

    Comme aussi l’animation qui mnt est entre les mains de la somarep… et dont le bilan financier n’est pas circularisée auprès de tous les commerçants…

    Une solution ? Exiger un bilan certifié par les commissaires aux comptes de l’activité de la somarep-mandon au marché de stgratien.

    J'aime

  3. Le message est bien passé.

    Finies les pommes.
    Refus d’obstacle sur la banane. Même flambée.
    Vivent les fraises !

    Et bien voilà : sur 5000 m2, place Gambetta !
    Y a plus qu’à trouver un étal au marché….

    Ceci dit on pourra agir de la sorte avec la production du jardin potager.

    Nb : Un message assez subliminal semble s’être caché dans l’article en lien :

    « On pourra ainsi enchaîner les 2 sans interruption »…

    http://www.courrier-picard.fr/168193/article/2019-02-25/5000-m2-de-fraises-en-preparation-saint-gratien

    ?

    J'aime

  4. Pontoise

    À Pontoise, marché en extérieur : des barnum propriété de la ville sont montés la veille.
    Électricité et point d’eau municipal (payant) partagés entre commerçants.
    La ville met à disposition une navette pour que les commerçants aillent du point de parking de leur véhicule au marché…
    vitrines amovibles propriété des commerçants utilisées a chaque marché. Moins chères que vitrines fixes ….

    J'aime

  5. plafond bas

    Travaux : on aurait du abaisser le plafond intérieur du marché, pour gagner en convivialité…. Moins froid l’hiver… Moins chaud l’été…
    ….en resserrant les allées et les commerçants pour éviter des trous…

    J'aime

  6. Mélodie

    La ville pourrait faire plus : neutraliser l’utilisation du parking Hémonnnot les jours de marché à la clientèle du marché qui y vient en voiture ; neutraliser la rue devant le marché à la circulation et l’interdire au stationnement par une barrière, ce qui n’est plus le cas depuis que la dite barrière s’est tordue un pied… ; améliorer la signalétique autour du marché concernant la réglementation en matière de stationnement afin que la police municipale puisse verbaliser sans scrupule ; annoncer à chaque entrée de ville les jours et les horaires d’ouverture du marché municipal de St Gratien….

    Merci de faire une lettre en ce sens à Pascal B.

    M.

    J'aime

  7. Madame,
    Je suis passé ce matin au marché d’argenteuil. Devant les quais de la Seine. Places pour se garer. Places pour les véhicules professionnels des commerçants. Une nouvelle bruissait : le conseil municipal de la ville a retiré sa délégation à mandon somarep. Qui perd la l’un de ses plus gros marché du 95. Le maire d’argenteuil a mis en avant le risque reputationnel suite aux nombreux articles sortis récemment sur ce concessionnaire de marché.

    Merci de nous dire ce qu’en pense notre maire.
    Et ce qu’il va faire ici à stgratien.
    A bientôt.

    J'aime

Répondre à plafond bas Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s