Des élu.e.s inspiré.e.s (2)

Suite de nos retours sur la journée consacrée à la transition écologique à St Gratien, samedi 21 mai 2022

 Nous sommes venu.e.s nous informer et prendre des contacts pour faire avancer la transition écologique en ville, avec l’objectif d’être des élu.e.s utiles ! Voici ce que nous avons tiré de nos différents échanges. 

Repair café : nous avons discuté avec les bénévoles du repair café d’Ermont, qui nous ont expliqué le soutien dont ils bénéficient de leur commune (local ; support web…). Ils nous ont commenté la charte du repair café. Une source d’inspiration pour ici ! Notre ville mettrait à disposition une salle dans la MJC du parc, à une fréquence pas encore définie. Mais les Ermontois nous ont dit organiser 3 séances par mois…

Plus d’infos ici sur le repair café d’Ermont 

Géothermie : contact avec un représentant de la communauté d’agglomération. L’idée étant de fournir de l’eau chaude à 40° aux appartements des grands collectifs. Il a pointé le retard que l’on a en IdF concernant cette production d’énergie. Alors que des exemples fonctionnent comme à Villiers le Bel, où tout un quartier de 1500 logements est concerné. On a discuté technique et géothermie « plate ». RDV est donné aux ateliers de la Communauté d’Agglomération Plaine vallée.

Calendrier des réunions CAPV

Atelier Mobilité Bouffémont – Lundi 23 Mai 14h à 17h ; Atelier Ecocitoyen Domont Mercredi 1er juin 18h à 21h ; Atelier biodiversité & Espaces naturels St Gratien Mercredi 15 juin 14h à 17h

Plus d’infos sur la géothermie

Plus d’infos sur le plan climat territorial 

Recyclage des mégots : un sujet que nous connaissons assez bien puisque lors des deux derniers World Cleanup Day, nous avons ramassé en ville un volume de mégots représentant l’équivalent de plusieurs bouteilles, que nous avons ensuite apportées au conseil municipal. Si nous nous sommes félicités du partenariat noué par la ville avec la société TchaoMégot, dont nous avons rencontré hier la responsable de communication, nous estimons que cela traîne.

Un seul collecteur est installé en ville, réservé pour les agents de la collectivité. Alors qu’était exposé hier place Catinat plusieurs matériels urbains (cendriers ; sacs de collecte…) au stand de TchaoMégot. Le prix de ceux-ci ne nous semble pas très onéreux pour un gain pour toute la collectivité. Les explications alambiquées du maire, suivi de près par le binôme de candidat-e-s LR aux législatives ne nous ont pas convaincus. Il y aurait un organisme centralisateur des aides et des taxes qui serait infiltré par des représentants des industriels du tabac. En fait, l’argument qui motiverait le peu d’engagement de la ville serait le coût. Car investir dans des cendriers collecteurs de mégots installés devant les principaux commerces de la ville, cela coûte…

Mise en place d’un parc Véligo à la gare RER : sempiternelle question. Comment se fait-il qu’ici et là des parcs de garages de vélos se créent dans les communes avoisinantes, et que le dossier traîne en longueur à la gare RER de St Gratien ? Grâce aux représentantes sur place d’IdF Mobilités, nous avons obtenu les coordonnées du service ad hoc en charge de l’implantation de parc Véligo près des gares. Nous allons lui écrire et faire part de nos doléances pour les cyclistes gratiennois-e-s.

Pour mémoire, nous nous sommes à de nombreuses reprises exprimés sur ces questions https://isabellevolat.fr/2022/02/14/appreciation-tres-defavorable-des-cyclistes-gratiennois/

https://isabellevolat.fr/2021/07/19/plu-la-ville-de-demain/  

Éducation populaire en matière d’économies d’énergie : l’Ademe s’appuie sur l’association Inven’terre qui prend son bâton de pèlerin et informe des foyers gratiennois de mesures très pratiques pour économiser sur leurs factures d’énergie, notamment d’eau. Mais pourquoi avoir arrêté cette expérience en ville, dont 76 foyers ont pu bénéficier des conseils il y a 2 ans ? Et si on veut aller au bout de la logique qui est de réduire le budget consacré aux dépenses énergétiques, pourquoi ne pas parler avec la CDC qui est la maison mère d’au moins un bailleur social aux Raguenets de l’installation de panneaux solaires sur les toits des immeubles… comme cela existe à Épinay où à Montmorency, pour produire de l’eau chaude… ? On va mettre en lien les acteurs. Et faire en sorte que la structure qui sensibilise des foyers gratiennois travaille aussi avec le Conseil de la Vie Lycéenne du lycée Monod qui s’est engagé dans des projets relatifs à la transition énergétique…  Être utiles…

En savoir plus sur l’association Inven’Terre

Stéphane Bauer

3 réflexions sur “Des élu.e.s inspiré.e.s (2)

  1. Sandrine R.

    Sandrine Rousseau (nupes, Paris) explique qu’elle compte mener sa campagne sur des « thématiques de terrain » : « La santé par exemple, c’est très important dans le XIIIe arrondissement. A la Salpêtrière, on ne se rend pas compte de la situation, c’est une bombe à retardement. Il faut soutenir l’hôpital public et rompre avec les politiques libérales. Il y a aussi à Paris la santé environnementale, avec des niveaux de pollution importants, mais également la question du logement, et enfin celle de l’éducation : depuis la crèche jusqu’à l’université, on est aujourd’hui dans une politique d’économie et de mise en concurrence des parcours. »…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s