Questions de Conseil

Le règlement intérieur du Conseil municipal nous donne le droit à cinq « questions orales » auxquelles le maire répond, sans débat, à la fin de la séance. Voici nos sujets, tous d’actualité, pour le Conseil du 11 février 2021. Pour la première fois, vous pourrez écouter en direct les réponses du maire, puisque la page Facebook de la ville diffusera la séance en ligne. Rendez-vous le 11 à partir de 18h30 !  

Questions orales au Conseil municipal du 11 février 2021 du groupe « Saint Gratien solidaire, écologique et citoyen »

1 – Covid-19

Le variant sud-africain, après avoir été isolé au collège Jules Ferry d’Eaubonne, est sur le territoire de la commune de St-Gratien via le lycée G.Monod (info ARS)

La ville ne peut-elle jouer un rôle dans la lutte contre le virus et ses différents variants ?

Par exemple par :

-une aide logistique au dépistage massif en liaison avec les professionnels de santé (cf. plan de dépistage monté en 9 jours à Eaubonne et effectif depuis mardi 9 février 9h) ;

-une aide à l’isolement des personnes affectées (portage de repas à domicile, courses…)

-la mise à disposition du minibus de la ville pour le déplacement des personnes jusqu’aux centres de vaccination des communes voisines, dès que des rendez-vous seront à nouveau proposés ?

2 – Aide aux personnes sans domicile fixe

Un homme est resté de longues heures dans un duvet sous la pluie le lundi 18 janvier sur le trottoir devant la gare. Le guichetier de la SNCF a été prévenu. Comme les services de la ville.

En cette période de pandémie, accentuée par la température hivernale, quand la mairie compte-t-elle aller à la rencontre des SDF présents sur le territoire de la commune, en leur apportant une aide concrète : masques, accès à l’eau, aux sanitaires, mise à disposition d’un local chauffé, repas, mise en sécurité… ?

3 – Projets CM2

Les projets des classes de CM2 ont été pour la plupart annulés durant l’année scolaire 2019/2020 en raison de la pandémie de Covid-19. Il en sera certainement ainsi pour 2020/2021.

Les sommes inutilisées du fait de ces annulations pourraient-elles être réaffectées à d’autres projets des mêmes classes, afin que les élèves de CM2 des années scolaires concernées ne soient pas pénalisés ?

4 – Sécurité physique

Des habitants nous signalent des incidents graves liés pour certains à la vente de drogue dans le parc urbain. Une agression a notamment eu lieu entraînant des soins hospitaliers. Des bagarres violentes nous sont aussi signalées à la sortie du collège Langevin-Wallon. Des événements similaires s’étaient déroulés aux abords du lycée Gustave Monod, il y a un an. Le rôle de la police municipale dans la prévention et la répression de ces agissements, présence sur le terrain, rondes, etc. est primordial. Ce travail local doit s’articuler avec l’activité de nos policiers municipaux au niveau de la CAPV. De quelle autonomie dispose la ville dans la gestion des policiers municipaux de fait salariés de la CAPV ? Cette autonomie semble limitée au regard des déclarations de M. le Maire au CA du lycée, au CA du collège, puisqu’il a été répondu que la police municipale ne pouvait faire plus de rondes avenue de Ceinture ou avenue Parmentier au regard d’autres obligations. Il avait aussi été répondu en réunion de quartier n°5 à la MJC du parc, suite à des problèmes d’incivilités place Hémonnot, que « la meilleure chose à faire c’est d’attendre » (juin 2019).

5 – Transports alternatifs à la voiture

Alors qu’un débat départemental divise sur les moyens à mettre en œuvre pour désengorger les autoroutes A15 et A86 et réduire leur pollution, la ville pourrait-elle être à l’origine d’une proposition départementale de liaison cyclable reliant notre ville au pont de Bezons ? De cet endroit partent déjà des pistes cyclables reliant le quartier de la Défense où travaillent de nombreux habitants du territoire de la CAPV. Il serait ainsi possible de relier à vélo Saint Gratien et ses alentours, au quartier de la Défense, contribuant ainsi au désengorgement des voies routières et des transports en commun, en offrant une nouvelle alternative de déplacement. Une partie des 5 millions alloués par l‘État au Val d’Oise pour le développement des transports alternatifs à la voiture pourrait être utilisée là.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s