Le maire dit « non » aux masques pour les élèves

Conseil municipal à huis clos jeudi 17 décembre 2020 à Saint Gratien, pour cause de couvre-feu et consignes sanitaires. Tou.tes masqué.es et bien aligné.es, voilà à quoi ressemble désormais l’assemblée communale. Pas si facile dans ces conditions de débattre entre élu.es. La séance a pourtant duré plus de trois heures, car l’ordre du jour était chargé avec 23 points à examiner, dont le vote du budget 2021. Voici notre compte-rendu, en plusieurs épisodes sur les sujets les plus marquants.

Le maire fait état en début de séance de la motion que nous avons conjointement déposée avec un autre groupe minoritaire. Notre suggestion : que la ville fournisse des masques aux élèves des écoles élémentaires.

Hélas ! ce n’est pas pour proposer notre motion au vote du Conseil comme nous le demandions, mais pour y répondre comme s’il s’agissait d’une question orale à expédier sans nous laisser la possibilité de nous exprimer après lui.

Il est inutile selon le maire de fournir des masques aux écolier.ères de Saint Gratien. En effet, l’Éducation nationale dont c’est la compétence, aurait déjà doté les chefs d’établissements (sic) de masques pour les fournir aux enfants qui n’en auraient pas. D’autre part, il rappelle que tous les accueils périscolaires sont pourvus de boîtes de masques jetables, plus adaptés d’après lui aux enfants, et qu’on sait lavables depuis peu. En cas de nécessité, les directeurs savent qu’ils peuvent en demander à la ville. Il s’en prend ensuite au groupe « Vivons Saint Gratien » qu’il accuse d’avoir réalisé « un coup politique » en distribuant des masques dans les écoles. Il ne laissera pas Emmanuel Mikaël, responsable de ce groupe, s’expliquer sur le sujet et ne nous accordera pas plus la parole.  

Que penser de cette « réponse » du maire ?  

Le dépôt d’une motion avait pour but de provoquer un débat sur cette question de distribution de masques aux enfants des écoles élémentaires (qui par ailleurs ne sont pas dirigées par des « chefs d’établissements », mais par des directeurs et directrices). Le maire évacue cette possibilité en nous répondant directement sans vote du Conseil : nous regrettons qu’une nouvelle fois les échanges soient impossibles dans notre assemblée.

Sur le fond de la réponse, plusieurs éléments.

Évacuons d’abord les structures périscolaires qui n’étaient pas concernées par notre proposition, nous ne visions que les écoles.

Bien sûr, c’est l’Éducation nationale qui devrait fournir en nombre des masques pour les élèves. Ce n’est évidemment pas le cas, elle peine déjà tant à en équiper ses personnels ! Signataires d’une pétition demandant la gratuité des masques, et donc leur prise en charge par l’État, nous sommes convaincu.es qu’il s’agit là de la responsabilité de l’Éducation nationale. Rien n’empêche la ville de se retourner vers l’État pour lui rappeler son rôle.

En attendant, l’urgence est de soutenir les familles, qui, comme nous le soulignions dans notre texte, subissent les effets de la crise de la Covid et sur le budget desquelles pèse parfois lourdement le coût des masques des enfants. Au printemps dernier, la ville avait d’ailleurs bien fourni deux masques par foyer gratiennois. L’État lui a, depuis, remboursé une partie du coût.

Quant à fournir des masques « au cas par cas », cela suppose que les familles en difficulté sachent que cette aide est possible et se fassent connaître auprès de la ville, via l’école. Il faudrait ensuite constituer un dossier, et déterminer selon quels critères les masques pourraient être attribués…

L’initiative que nous proposions relève d’une toute autre démarche : c’est un geste « solidaire » envers tous ! De la même façon par exemple que la ville organise une distribution de chocolats aux personnes au-delà de 60 ans… c’est un signal de solidarité envers une catégorie de la population, sans conditions de ressources et sans que certains aient besoin de le solliciter, et de se justifier pour le recevoir.

En ces temps difficiles, financièrement et moralement, une attention de la ville en direction des familles et des enfants aurait été bienvenue. Le tout pour un coût très modeste pour le budget de la ville, rappelons-le, et ce d’autant plus que la ville a moins dépensé en direction des écoles en 2020, suite par exemple à des projets scolaires non réalisés, et donc des subventions municipales non versées. 

À suivre… 

Pour mémoire, ci-dessous le texte de la motion sur la fourniture de masques aux élèves.

Les élèves des écoles élémentaires doivent porter le masque à partir de 6 ans durant leur journée d’école depuis le retour des vacances d’automne.

Il est recommandé de changer de masque toutes les quatre heures. Deux masques par jour par enfant au minimum sont donc nécessaires, sachant que certains enfants peuvent être présents dans les locaux scolaires durant beaucoup plus longtemps que les seules heures de classe. De plus, le premier ministre a déclaré le 14 décembre le maintien des gestes barrières jusqu’à l’été 2021.

Cette obligation représente une charge financière pour les familles, sachant que nombre d’entre elles connaissent des difficultés économiques supplémentaires dues à la crise sanitaire : diminution de revenus, perte d’emploi… Pour certaines, déjà avant cette période, les fins de mois étaient très difficiles.

Nous proposons donc que la ville de Saint-Gratien, comme d’autres communes avoisinantes et beaucoup de collectivités en France, fasse un geste de solidarité envers les écolier.ères des écoles élémentaires, en fournissant à chacun.e des masques.

Nous évaluons la dépense à moins de 5 000€. C’est un coût qui reste modique.

– Les dépenses en matière d’interventions sociales et santé ne représentent que 3,7% des dépenses de fonctionnement de la ville.

– Nous rappelons que la ville a connu de moindres dépenses pour les écoles en 2020 : annulation de projets des classes de CM2 notamment, à hauteur de 20 000€.

– Un effort collectif de nos élus indemnisés peut aussi être réalisé pour le financement de ces masques : la minoration de 15% des indemnités de décembre suffirait à financer la dotation en masques des enfants de notre ville.

Nos concitoyens seraient sensibles à un tel geste en cette période si singulière.
Nos deux groupes « Vivons Saint Gratien » et « Saint Gratien solidaire, écologique et citoyen », souhaitent que cette motion soit soumise au vote du Conseil municipal.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s