Questions sur un dé confinement

Voici le courrier que nous avons adressé au maire sur divers thèmes liés au dé confinement à Saint Gratien. Vous pouvez lire ensuite la réponse du maire. À suivre nos commentaires.

Monsieur le maire,

Bien que n’ayant plus d’espoir d’obtenir de réponses[1] ou d’informations de votre part – ce qui explique que dorénavant M. le Préfet soit aussi en copie, comme les autres élus de la commune, afin qu’il y ait une trace de nos courriers à votre attention -, nous nous permettons de faire quelques remarques et propositions pour cette période de dé confinement dans notre ville.

Réouverture des écoles

Le 11 mai les écoles de St Gratien n’ont pas été rouvertes et resteront closes « jusqu’en septembre 2020 », et ce, comme les crèches, les accueils périscolaires, les cantines, et les centres de loisirs, « au motif que la circulation du virus est encore trop importante [en ville] ».

Cette décision a été prise sans consultation aucune, ni des enseignants, ni des parents d’élèves ou d’enfants des crèches, ni du personnel municipal concerné, ni des élus. Cette non-réouverture sans concertation, quasi unique dans tout le département, ne serait pas sans effets négatifs importants si elle devait être maintenue. Si nous comprenons bien l’importante complexité de la reprise des classes, il nous apparaît que laisser les élèves sans contact direct avec les établissements scolaires aurait des conséquences néfastes majeures. Dans l’immédiat, certaines familles vont être confrontées à des difficultés considérables si les parents doivent impérativement reprendre le travail[2], ou surtout si les enfants n’ont pas ou ont difficilement, pour de diverses raisons, accès à l’enseignement à distance. Pour de nombreux élèves fragiles, cette si longue absence de l’école risque d’être catastrophique, particulièrement si rien n’est mis en place en parallèle. Des villes ont imaginé des dotations de tablettes, ou l’instauration d’un système municipal de soutien scolaire ou encore ont très largement étoffé leur site internet de ressources pédagogiques numériques. Est-ce envisagé à Saint Gratien ?

Cet été, qu’en sera-t-il des centres de loisirs, des activités éducatives, sportives, artistiques, culturelles en direction de ces enfants qui auront tant besoin de se retrouver ?                                                                                                           

Enfin, il serait très utile que nous puissions nous appuyer sur deux expériences bien concrètes, à savoir le problème de contamination survenu à l’école Grusse Dagneaux au tout début du confinement, et le déroulement de l’accueil et de l’enseignement dispensé à Jean Zay pour les enfants de soignants. Des informations précises sur ces deux points ne pourraient qu’enrichir l’étude d’un plan de réouverture des écoles. 

D’autre part,  nous nous interrogeons sur le devenir du personnel d’entretien, les Atsem des maternelles… Tout le monde au chômage ? Jusqu’en septembre ? 

Toutes ces décisions sans concertation ne feront qu’aggraver les problèmes économiques de cette crise sanitaire.

Pour examiner ensemble toutes ces questions, et travailler, en partenariat et concertation avec parents, enseignants, élus, personnel municipal, à un plan de réouverture des écoles et crèches en toute sécurité sanitaire pour le personnel et les enfants accueillis, nous vous demandons de convoquer en premier lieu une Commission scolaire élargie aux parents élus et aux directions d’écoles, à caractère exceptionnel, avec le souhait qu’y soient associés les médecins et/ou infirmières scolaires de notre secteur, les représentants de la Préfecture et de l’IEN, et qu’à sa suite, soient convoqués les membres de droit des conseils d’école dans chacun des 14 (7 maternelles et 7 élémentaires) établissements scolaires de notre territoire.

Ces réunions pourraient se faire tout ou partie à distance. Leurs tenues constituent une des conditions pour gagner la confiance des différents acteurs de la communauté éducative, dans un contexte de crise sanitaire.

Réouverture des lieux culturels et sportifs

Le 12 mai, vous avez décidé de ne pas rouvrir les lieux culturels de la commune, car «  il est nécessaire que nous soyons tous très vigilants pour éviter une seconde vague ». À l’heure où nombre de Gratiennois.e.s pourraient passer une partie importante de l’été dans notre ville, pour des raisons diverses, il est difficile d’imaginer que ces espaces qui occupent une place essentielle dans la vie locale, ne rouvrent pas, au moins pour une partie d’entre eux. Là encore, nous souhaiterions être associés à cette réflexion. En ce qui concerne les équipements sportifs, du moins pour ceux qui permettent la pratique de sport individuel, envisagez-vous leur réouverture avec des consignes y assurant la sécurité ? Et qu’en sera-t-il de parcs et jardins durant la période estivale ?  

La non-réouverture des espaces culturels et sportifs risque d’avoir pour conséquence une aggravation du problème économique qui suivra le confinement. Les éducateurs et éducateurs sportifs vont tous être au chômage partiel jusqu’en septembre alors qu’ils pourraient retrouver leur activité si la commune suivait les directives tout à fait applicables des ministres concernés.

Masques usagés et salubrité publique

Depuis la distribution de masques par la ville, et leur mise en vente dans les grandes surfaces, nous constatons que plus en plus de masques et de gants en latex jonchent les rues de Saint Gratien (voir photos ci-après). Nous attirons votre attention sur le fait que, contrairement à d’autres villes, le mode d’emploi glissé dans les pochettes des masques distribués par la ville ne contient aucune préconisation quant au sort post utilisation des masques : destruction, jet dans une poubelle exclusivement, à déposer dans un sachet fermé juste avant le passage des éboueurs.

Il s’agit là d’un problème de salubrité publique, ces déchets étant potentiellement porteurs de virus et pouvant mettre en danger les personnels chargés du nettoyage et les habitant.e.s. Nous vous demandons donc de rappeler par voie d’affichage et sur le site web les dangers de telles pratiques et de prendre un arrêté municipal les interdisant sous peine d’amende.   

Marché et obligation du port du masque

Le marché municipal a rouvert depuis le 10 mai et le port du masque y est obligatoire. Pourtant, des clients s’y présentent sans masques et sont autorisés à y pénétrer, malgré la présence de six policiers municipaux[3] ce mercredi. Nous suggérons que les policiers municipaux à l’entrée soient munis d’une boîte de masques pour éventuellement pouvoir en équiper les Gratiennois.e.s qui n’en sont pas porteurs. Par ailleurs, votre tour du marché dimanche matin a pu vous permettre de constater comme nous, que des clients ou des commerçants portaient leur masque de façon non appropriée (bavoir, serre tête, etc.).

Là aussi, il s’agit là d’un problème de salubrité publique.

D’autre part, des commerçants nous ont fait remarquer que le marquage au sol n’était pas complet et qu’ils avaient dû eux-mêmes tracer à la hâte les marques nécessaires à la distanciation physique.                                                                                                     

Dépôts de bilan d’entreprises sur la commune

Nous avons été informés par des clients de la fermeture du salon de coiffure derrière l’agence BNP. Il s’agirait d’un dépôt de bilan suite aux mesures de confinement. Nous souhaiterions connaître les mesures mises en œuvre par la ville pour venir en aide aux entreprises dont le siège est sur la ville et plus particulièrement ce qui n’a pas pu permettre dans ce cas, malgré la panoplie de mesures gouvernementales, d’éviter ce dépôt de bilan-ci ? Nous vous remercions également  de nous communiquer le nombre et l’activité des enseignes qui se seraient manifestées auprès de vos services pour l’étude d’un soutien financier ponctuel dans le cadre de la crise.

Braquage en ville

Intermarché a fait l’objet hier soir d’un braquage par un homme masqué (masque en tissu noir, comme sa tenue). Avez-vous prévu comme devant le marché un déploiement spécifique de forces de police pour éviter à l’avenir ce type d’action, qui avant aurait pu paraître suspecte et peut être évitable par la vigilance de chacun ?

Conseil municipal

L’installation du Conseil municipal approche, visiblement avant le 28 mai. Nous réitérons notre demande de délocalisation dans la salle Georges Brassens pour que la sécurité sanitaire des élu.e.s et du personnel communal soit totalement assurée. Ce n’est pas le cas de la salle des mariages, trop exiguë, particulièrement pour les déplacements lors des opérations de vote à bulletin secret, indispensables pour l’élection du maire et des adjoint.e.s.

Avec nos sentiments respectueux,

Isabelle Volat et Stéphane Bauer, conseiller-e municipal-e du groupe SGSEC 2020

[1] Sur nos 5 précédents courriers, un seul a fait l’objet d’une réponse. Et encore, elle était partielle, puisqu’elle  ne traitait pas l’ensemble des éléments que nous vous rapportions ou suggérions.

[2] Notamment avec la fin du paiement du chômage partiel à partir de fin mai.

[3] Dans votre réponse à notre lettre du 30 mars, vous nous aviez écrit ne pas pouvoir mobiliser la police municipale mobilisée à d’autres tâches en ville. Nous vous demandions à l’époque, la présence d’un policier à l’entrée du marché…

La réponse du maire ci-dessous

Madame, Monsieur,

Par mail reçu le jeudi 14 mai dernier, vous m’avez interrogé sur plusieurs sujets liés à la COVID-19. Je vous rappelle que depuis le début de la pandémie, je vous adresse comme à l’ensemble des élus du conseil municipal un point régulier des actions que nous menons pour aider et protéger l’ensemble des Gratiennois.

Afin de rouvrir les écoles au mois de septembre prochain, dans les meilleures conditions possibles, j’ai décidé d’organiser des groupes de travail comme ceux qui s’étaient réunis, il y a quelques années, pour l’organisation des TAP. Vous serez informés de la date de leur tenue le moment venu et concernant les centres de loisirs, les activités reprendront lorsque nous pourrons y assurer les conditions sanitaires optimales pour les enfants comme pour le personnel.

Au sujet de la réouverture des équipements culturels et sportifs, ils rouvriront selon les possibilités que nous avons d’en assurer la sécurité sanitaire et selon les directives nationales. A ce jour, j’ai donc décidé de rouvrir la médiathèque Théodore MONOD en « drive « à partir du mercredi 20 mai prochain afin de permettre aux Gratiennois d’emprunter de nouveaux livres tout en maintenant la sécurité de chacun.

Avant de me reprocher le fait que quelques personnes jettent leur masque sur la voie publique, je suis surpris que vous ne vous félicitiez pas que notre commune ait pu fournir 2 masques par foyer ajoutés au masque envoyé à chaque personne âgée de plus de 70 ans et, tout ceci avant le 11 mai ! En effet, peu de municipalités ont pu tenir ces délais en raison de grosses difficultés d’organisation en cette période difficile de pandémie. Vous pouvez complimenter avec nous  tous les services qui travaillent d’arrache-pied dans l’intérêt des habitants ce qui lui laisse peu de temps pour répondre à toutes vos sollicitations! Quant à l’inscription ou pas du pictogramme que vous proposez, je ne suis pas certain que celui-ci change le comportement de ceux qui ne respectent pas la propreté de nos rues.

Par ailleurs,  présent lors de la réouverture du marché municipal du dimanche 10 mai, Monsieur Francis Docquincourt conseiller délégué au commerce local avait en sa possession des masques chirurgicaux qui ont été proposés aux clients du marché couvert lorsque ceux-ci n’en avaient pas et la Police municipale a bien eu la consigne de  faire respecter le port du masque tel que cela est indiqué sur les affiches à l’entrée du marché. Toutefois, la fourniture de masque a été faite pour la réouverture et en attendant que tous les masques en tissu fournis par la Ville soient distribués et puissent être lavés par chacun. Maintenant, chaque client doit venir avec son propre masque.

Sinon, je n’ai pas eu, à ce jour, d’enseigne gratiennoise qui se soit manifestée auprès de moi,  pour m’ indiquer un dépôt de bilan.

Concernant la date et le lieu d’installation du nouveau conseil municipal, vous recevrez dans la journée la convocation pour assister à celui-ci, avec la date et le lieu puisque le décret est paru ce jour, vendredi 15 mai.

Enfin, vous avez également envoyé ce mail aux élus du conseil municipal sur leur adresse personnelle. Plusieurs d’entre eux m’ont fait part de leur mécontentement. Aussi, si vous souhaitez, à l’avenir leur adresser un courriel, je vous remercie de l’envoyer uniquement sur la boite mail suivante : elus@mairie-saintgratien.fr .

Salutations distinguées

Julien BACHARD, Maire

À suivre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s