Questions au Conseil

mairie 2019.jpgEn toute fin de Conseil municipal, le maire répond, en général très courtement, à nos  questions « orales ».  Mal nommées puisque nous devons les déposer… par écrit, 24 heures avant la séance, et que nous n’avons pas la parole pour les défendre après l’intervention du maire.

Voici celles que nous avons préparées pour le Conseil de ce jeudi 6 juin 2019. Venez écouter les réponses : la séance du Conseil est ouverte à tous, bien que le public non plus n’y ait pas la parole…

Questions orales du groupe « Saint Gratien solidaire et citoyen »

Commerces

Quelle sera la date de la prochaine commission commerces sachant que la dernière a eu lieu le 24 avril 2018 ? Trois boulangeries (Marais, Centre Hémonnot et face Raymond Logeais) sont fermées. D’autres commerces notamment au Forum sont vides (ex-Comédie des saveurs, ex-épicerie exotique, boutique Lisa…), nous pensons que cette commission devrait se réunir 2 fois par an afin de faire le point sur ces sujets qui intéressent au premier chef les habitants.

Commerce (2)

Le 24 avril, était programmée une réunion commission commerces, qui avait la particularité de se tenir dans l’enceinte du marché, selon les informations communiquées par Somarep Mandon, des commerçants et M. Docquincourt. Peut-on avoir la substance des échanges ?

 Commerce (3)

Somarep Mandon est cité dans divers articles de presse qui soupçonne un risque de blanchiment d’argent. Le conseil municipal d’Argenteuil vient de lui retirer sa concession du marché d’Argenteuil, soit l’un de ses plus gros contrats avec le marché de Mantes la Jolie, où là aussi Le Parisien révélait des dysfonctionnements dans la délégation. Quelle est la position de la ville de St Gratien en la matière ?

Commerce (4) 

Le rapport des commissaires aux comptes sur les derniers comptes du groupe Somarep Mandon a-t-il été communiqué à la ville ? Le rapport des commissaires aux comptes sur les derniers comptes du marché de St Gratien a-t-il été communiqué à la ville ? Pourquoi l’électricité et/ou l’eau n’ont-ils pas été facturés aux commerçants depuis septembre 2017 ?

Commerce (5)

Dans le dossier SPÉCIAL COMMERCE dans le dernier Mag de la ville, le marché municipal Hémmonot est juste cité, alors qu’il y a une photo des Halles de l’Aveyron. Le Mag est exclusivement consacré aux commerçants sédentaires sur la commune. Pourquoi, au regard de la nécessité qui a été convenue au dernier CM de davantage promouvoir le marché municipal ?

Commerce (6)

Date d’ouverture du magasin « espace jouets » qui sera installé dans les murs de l’ex-librairie du Forum ?

Culture

Quel sera le coût du Festival « Un Monde des Cultures » 2019 ? 

Mise à jour du site Internet de la ville

Les informations pratiques (notamment les horaires) concernant la cérémonie du 8 mai ont été mises tardivement sur le site Internet : moins de 48h avant la cérémonie. Pouvez-vous informer les Gratiennois plus en amont ?

ESSG (Entente Sannois Saint Gratien)

Malgré un très beau parcours en Coupe de France, l’ESSG  a malheureusement été reléguée en National 2. Quelles actions peut entreprendre la ville pour redresser le club ?

Cantine à 1€

Quelle est la position de la ville sur ce dispositif lancé en avril dans le cadre du plan pauvreté du gouvernement ?

 Tournage film bowling

Lors des tournages de films qui ont lieu dans le cadre du bowling de St Gratien, les camions de matériel sont garés rue St Exupéry. Tout récemment, les riverains de cette rue se sont plaints de nuisances dues à un groupe électrogène qui a fonctionné de 7h à 23h sous leurs fenêtres (bruit, vibrations, odeurs…). Un stationnement près du parc urbain et donc plus éloigné des habitations est-il envisageable ? 

Panneaux d’affichage

À 10 jours des élections européennes, les panneaux électoraux n’ont pas été enlevés, alors que dans les villes voisines cela a été fait. À cela s’ajoute le non-entretien des panneaux d’affichage libre et celui des panneaux administratifs. Souffririons-nous d’un manque de personnel ?

Processus électoral

La ville peut-elle afficher à l’entrée des bureaux de votes qui pour une grande partie se tiennent dans les écoles, que « les animaux sont strictement interdits d’accès, y compris dans les cours d’école » (cf. incident à J. Ferry en fin de matinée le 26/05) ?

Combien de cartes d’électeurs sont-elles revenues NPAI en mairie ? Combien d’électeurs n’ont pas pu voter le 26 mai dans les bureaux de vote de la ville ? Comment voyez-vous sous cet angle l’organisation des modalités de votes pour les prochaines municipales ? Celles-ci vont-elles être reculées à 2021 dans le cadre d’un regroupement avec les régionales et les départementales ?

Lycée G. Monod

Qu’est-il prévu lors des opérations de désamiantage qui concerneront, cet été, le lycée Monod, avant sa destruction partielle, programmée à partir de la rentrée, afin de protéger les riverains et leurs habitations ?

7 réflexions sur “Questions au Conseil

  1. https://www.liberation.fr/france/2019/06/05/une-embuche-de-plus-pour-le-centre-commercial-geant-europacity_1731904
    Une embûche de plus pour le centre commercial géant Europacity
    Alors que la cour administrative d’appel de Versailles doit examiner jeudi l’annulation de la zone d’aménagement concerté de Gonesse, le rapporteur public a demandé la confirmation de cette décision.
    Le terrain se dérobe de plus en plus sous les fondations du futur Europacity, du moins le socle juridique sur lequel ces 80 hectares de commerces, hôtels, restaurants et loisirs sont supposés s’appuyer. Après l’annulation en mars du plan local d’urbanisme de la ville de Gonesse, celle de l’arrêté de création de la zone d’aménagement concerté risque fort d’être confirmée par la cour administrative d’appel de Versailles jeudi prochain. C’est en tout cas ce que préconise le rapporteur public. La décision finale devrait intervenir dans deux ou trois semaines mais, comme le souligne Me Etienne Ambroselli, avocat des associations, «il est rare que la cour d’appel ne suive pas les conclusions du rapporteur public». Les premiers permis de construire d’Europacity ne sont pas pour demain. S’ils sont signés un jour.
    «Grand projet inutile»
    Né au milieu des années 2000 dans les têtes de la famille Mulliez, dirigeants du groupe Auchan, le projet est soutenu depuis 2016 par le géant chinois des loisirs Wanda. Depuis en gros les mêmes années, les associations de défense de l’environnement, les regroupements de commerçants et même la concurrence ont introduit des recours et commencé à engranger des victoires judiciaires. Parallèlement, la montée des questions environnementales dans le débat public a gonflé les rangs des opposants à «ce grand projet inutile», comme l’avait qualifié Cécile Duflot, alors ministre du Logement. Le 19 mai, une semaine avant les élections européennes, tous les candidats de gauche et de l’écologie sont venus sur place les soutenir.
    Equipement estimé à 3 milliards d’euros, que le groupe Auchan et son associé chinois promettent de financer sur fonds privés, Europacity «destination de loisirs» aligne les promesses : un parc d’attractions, un parc aquatique, une ferme urbaine, un centre commercial, des salles de spectacle, et même un parc des neiges avec piste de ski. Le tout sur 80 des 300 hectares que l’Etat, propriétaire du foncier, compte urbaniser au sud du Triangle de Gonesse, entre les aéroports du Bourget et de Roissy-Charles-de-Gaulle.
    «Main invisible du marché»
    Si les obstacles juridiques venaient à se multiplier, le gouvernement pourrait les contourner par la loi, comme il l’avait fait en 1993 pour le Stade de France. C’était un peu sortir la Grosse Bertha mais comme il y avait une Coupe du monde de foot à l’horizon, la fin justifiait les moyens. Aujourd’hui, alors que l’écologie vient de progresser lors des élections européennes et qu’Emmanuel Macron tente de faire prendre un virage environnemental à son quinquennat, l’exécutif peut-il tenter de passer en force ?
    Peut-être «la main invisible du marché» lui évitera-t-elle de se poser la question. Pour la première fois de son histoire, le groupe Auchan a enregistré en 2018 un milliard d’euros de pertes. Le nouveau patron, Edgard Bonte, a annoncé la fermeture de 21 magasins en France, l’abandon de l’Italie et du Vietnam et le recentrage sur le métier historique. Dans une telle stratégie, y a-t-il une place pour l’aventure Europacity ?
    Sibylle Vincendon

    J'aime

  2. Pas glop ! Du tout du tout !

    Je vois qu’il n’est pas encore indiqué les réponses du maire hier aux questions diverses du groupe SC&S.

    Faute de temps ?

    Ou est ce que le maire les a si vite « torchees » que vous n’avez pas eu le temps de les noter ?

    Nb : « Torcher » un verbe peu usité en conseil municipal nonobstant qu’y siège (…) une sacrée bande de « chieurs ».

    Un observateur averti de la salle des mariages qui fait parti de « feu »(x) qui ont « touché » + 0,4% l’an dernier.

    Un traite quoi !

    J'aime

Répondre à Le nouveau marché Hemmonot Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s