Saint-Gratien 8 mai 2020, 75ème anniversaire de la capitulation de l’Allemagne nazie

Il y a 75 ans..

cérémonie 8 mai 2020-38Henri Rol Tanguy 

Fait lieutenant-colonel par le Général de Gaulle

« De février 1937 [dans les Brigades internationales au secours de l’Espagne républicaine] au 8 mai 1945, j’ai toujours été au combat : j’ai encore, dans le corps, une balle de mitrailleuse qui m’a frappé, le 18 juin 1938, sur le front de l’Ebre ».

« À l’état-major régional, la tactique de débordement par l’ouest et par l’est ne manquait pas de nous interroger sur le sort de Paris : quand, comment Paris serait-il libéré ? On sait aujourd’hui que ce devait être au mieux début septembre, ce qui aurait fait courir de gros risques à la capitale et à ses habitants. Vu le rapport des forces général, de plus en plus défavorable aux allemands dans le pays avec la retraite à l’ouest, le débarquement en Provence et la mobilisation populaire dans la région parisienne, il était nécessaire d’agir au plus vite. L’insurrection devenait indispensable, dans la simple perspective de la sauvegarde de la capitale.  Mais il fallait aussi faire la liaison avec les forces alliées et faire en sorte qu’elles arrivent au plus vite à Paris. J’ai été pour ma part très vite déterminé à le tenter puisque j’ai envoyé le 18 août une première mission, celle de Bressy pour prendre contact ».

17 août 1944, Analyse de la situation par Henri Rol Tanguy, dans le cadre de l’avancée de l’armée américaine en direction de Mantes au nord-ouest de la capitale, de Fontainebleau au sud, de Melun à l’est.  Rol Tanguy, par Roger Bourderon, édition Taillandier p 372

  • Grand Croix de la Légion d’Honneur
    • Compagnon de la Libération – décret du 18 janvier 1946
    • Croix de Guerre 39/45 (3 citations)
    • Médaille de la Résistance
    • Croix du Combattant Volontaire
    • Croix du Combattant Volontaire de la Résistance
    • Medal of Freedom (USA)
    • Médaille de l’Amitié des Peuples (URSS)

Membre du Comité central du PCF (1962-1987), Henri Rol-Tanguy a été également Président de l’Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance (ANACR) et Président de l’Amicale des Anciens Volontaires Français en Espagne Républicaine.

Triste coïncidence de date, nous apprenons aujourd’hui la disparition de Cécile Rol Tanguy. Nous y reviendrons.

 

cérémonie 8 mai 2020-41

Marie-Claude Vaillant-Couturier

Arrêtée à Paris par la police française pour faits de résistance

cérémonie 8 mai 2020-40« Je faisais partie d’un convoi ayant quitté la France le 24 janvier 1943. Nous étions 230 [dont Danielle Casanova], n’étant pas juives nous sommes toutes entrées vivantes dans le camp d’Auschwitz-Birkenau. Personne n’a été gazé à l’arrivée. Mais il ne nous a pas fallu vingt-quatre heures pour constater la réalité des chambres à gaz. Les SS n’en faisaient pas mystère. Ils disaient ouvertement: «Ici on entre par la grande porte et on sort par la cheminée

Ancienne résistante communiste, déportée à Auschwitz et à Ravensbrück, celle qui témoigna de l’horreur du nazisme devant le tribunal de Nuremberg.

Siégeant à l’Assemblée consultative provisoire, elle est élue aux deux Assemblées constituantes en 1945 et 1946. Elle est députée PCF de la Seine de 1946 à 1958 et de 1962 à 1967, puis du Val-de-Marne jusqu’en 1973.

cérémonie 8 mai 2020-27

8 mai 2020

Ce 8 mai 2020, les manifestations publiques sont interdites et les cérémonies de commémoration réduites au minimum. On ne peut pourtant pas laisser passer sans un signe le 75è anniversaire de la défaite du nazisme. Une date symbolique s’il en est. Nous avons donc choisi, en respectant scrupuleusement les consignes sanitaires, de marquer cette journée par le dépôt d’un bouquet d’œillets rouges au pied du monument aux morts de la place Gambetta. Nous répondons ainsi à l’appel de plusieurs associations mémorielles. Même en ces temps de crise majeure, rappelons-nous de celles et ceux qui ont donné leur vie pour la liberté, tout en préparant, par l’ambitieux « programme national de la résistance », des jours heureux.

La ville n’ayant pas souhaité de cérémonie, même restreinte, le maire a déposé, accompagné seulement d’un porte-drapeau et d’un photographe, une gerbe au nom du Conseil municipal, puis prononcé une courte allocution enregistrée de son bureau.  

cérémonie 8 mai 2020-29

cérémonie 8 mai 2020-28

cérémonie 8 mai 2020-11

cérémonie 8 mai 2020-17

Le vol noir des corbeaux

Cérémonies sous Covid-19

cérémonie mai 2020-14Le 8 mai 2020 ne ressemblera à aucun autre. Sans cérémonie traditionnelle possible, ce n’est pourtant pas dans l’indifférence qu’aura lieu le 75è anniversaire de la victoire sur le nazisme. Les cérémonies d’ampleur prévues ne pourront bien évidemment pas se tenir. Mais nous ne perdons pas la mémoire. Sans nostalgie, sans penser que l’histoire se répète, gardons en tête les enseignements de cette période qui a aussi vu naître la Sécurité sociale.   

 « 75 ans plus tard, nous devons rappeler l’héroïsme et la victoire de nos aînés, celle de la liberté et de la démocratie sur la barbarie nazie. » Le comité parisien de la Libération et des associations mémorielles appellent les citoyens, dans le respect des déplacements dérogatoires, « à aller individuellement déposer le 8 mai 2020 une fleur, un bouquet, un dessin, un poème sur les monuments aux morts, au pied des plaques du souvenir de toutes les victimes du nazisme de leur commune. »

Pas de rassemblement ce 8 mai sur la place Gambetta, pas d’oubli non plus. En souvenir, quelques photos des cérémonies des années précédentes dans notre ville, accompagnés d’un chant emblématique de la résistance française : le chant des partisans.

cérémonie mai 2020-13

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne
Ohé, partisans, ouvriers et paysans c’est l’alarme
Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades,
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades,
Ohé, les tueurs, à vos armes et vos couteaux, tirez vite,
Ohé, saboteurs, attention à ton fardeau, dynamite.

C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère
II y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves
Ici, nous, vois-tu, nous on marche, nous on tue ou on crève.

Ici, chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe
Ami, si tu tombes, un ami sort de l’ombre à ta place,
Demain du sang noir séchera au grand soleil sur nos routes
Chantez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute.

Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines

Cérémonie pluvieuse…

8 mai 1945 – 8 mai 2019

Cérémonie pluvieuse, mais cérémonie heureuse. Doublement.

cérémonie mai 2019-1

 

 

cérémonie mai 2019-2

En ce 74ième anniversaire de la victoire des alliés sur le nazisme, on s’attendait à être un peu surpris par le rituel du discours de Monsieur le maire devant le monument aux morts.

cérémonie mai 2019-5

Monsieur le maire aurait ainsi pu, par exemple, dire un mot :

– sur Marianne Golz-Goldlust (Autriche) qui a résisté à l’injustice par tous les moyens possibles. En 1939, elle a fait le nécessaire pour que son mari Hans, qui était juif, puisse fuir la Tchécoslovaquie occupée par les Allemands et se rendre en Angleterre. Elle est, elle, restée. En 1942, les nazis ont découvert son réseau de passeurs. Marianne Golz-Goldlust, d’origine autrichienne et chrétienne, a été condamnée à mort et guillotinée le 8 octobre 1943.

– ou bien sur Oda Schottmueller (Allemagne) qui en tant que sculptrice et danseuse comprenait le pouvoir de l’art. Les nazis aussi. Ils lui demandaient des spectacles enjoués qui remontent le moral des gens. Elle a d’abord accepté, mais s’est vite révoltée et a commencé à présenter en secret des spectacles critiquant le régime. Cela a attiré l’attention des autorités. Elle a été exécutée pour trahison.

 

 

Mais Monsieur le maire en ce 8 mai a préféré – après le classique rappel de la victoire historique des alliés et des barbaries de la guerre –  prolonger son propos par une ode à la construction européenne, dont les accents auraient davantage agrémenté, selon nous, un discours pour la journée du 9 mai qui elle, fête l’Europe.

Cependant, après une très rigoriste mise en avant des bienfaits de la construction européenne en matière de construction économique, sa nécessité pour la compétitivité et la puissance de nos industries (Airbus et Ariane ont par exemple été cités, comme Erasmus), pour « faire » face aux puissances économiques que sont la Chine ou bien les États-Unis, Romain Gary a été convoqué.

« Tout repli nationaliste est dangereux et peut conduire au pire ». D’où l’intérêt de la présente commémoration pour la paix en Europe et dans le monde, afin de préserver un climat de bienveillance vis-à-vis d’autrui et un humanisme nous permettant de vivre ensemble en Europe.

C’est là que Monsieur le maire a surpris la tranche la plus aguerrie de son auditoire, puisque « ce n’est qu’ensemble, nous européens pouvons faire face aux défis économiques, sociaux, culturels qui nous attendent et aussi face aux migrants. »cérémonie mai 2019-8.jpg

« Et aussi face aux migrants »…. avec un aspect cependant assez équivoque dans le discours de Monsieur le maire, car en même temps, il a fait référence à l’humanité dont on doit faire preuve mais aussi aux remparts que l’Europe doit ériger pour se protéger de menaces.

Dans ce « en même temps », nous préférons retenir le versant positif…  . Monsieur le maire aurait-il amorcé un virage à 180° ?

Car c’est dans cette même chère ville de St-Gratien qu’une commerçante au marché de Noël a été exclue il y a 6 mois de son stand – pourtant contractuellement loué en bonne et due forme à la ville -, au motif qu’elle était coiffée d’un foulard….

Car il y a 8 ans, une vingtaine de familles ont été congédiées manu militari du foyer du 35 avenue du Général Leclerc, où elles avaient trouvé involontairement et légalement un toit, au motif que leur statut de réfugiés économiques et/ou politiques ne leur accordait pas un droit de « stationnement pérenne » dans notre chère commune. Elles ont été priées de trouver un hébergement ailleurs. Loin de St-Gratien.

cérémonie mai 2019-9.jpg

Une cérémonie heureuse  car nous avons aussi pu :

– donner en main propre à Monsieur le maire nos courriers sur quatre dossiers qui nous tenaient à cœur (nous y reviendrons plus tard dans le détail) : l’interdiction qui nous a été faite de communiquer à des tiers en amont du conseil municipal les dossiers des commissions ; le fondement de la demande de protection fonctionnelle du maire suite à l’affaire dite du foulard ; nos propositions pour le marché de St-Gratien ; le dysfonctionnement à la gare des toilettes publiques SNCF et de la rampe pour les personnes à mobilité réduite ;cérémonie mai 2019-10

–  échanger avec la placière du marché qui a convenu avec nous que la ville pourrait faire plus : neutraliser l’utilisation du parking Hémonnot les jours de marché pour le réserver à la clientèle du marché qui y vient en voiture ; neutraliser la rue devant le marché à la circulation et l’interdire au stationnement par une barrière, ce qui n’est plus le cas depuis que la dite barrière s’est tordue un pied… ; améliorer la signalétique autour du marché concernant la réglementation en matière de stationnement afin que la police municipale puisse verbaliser sans scrupule ; annoncer à chaque entrée de ville les jours et les horaires d’ouverture du marché municipal de St Gratien.

Pour nous résumer, une cérémonie pluvieuse, mais doublement heureuse. Lors de laquelle nous avons essayés d’être visibles et utiles aux Gratiennois et à leurs commerçants.

NB : nous avons pu constater avec tristesse les effets collatéraux de l’optimisation des dépenses de fonctionnement de la ville. À force d’être rationalisés, certains élus ont troqué leurs chaussures en cuir contre des baskets sans marque.

S. B.

8 mai 2019 : paix, justice et fraternité

En ce jour de souvenir de victoire sur le nazisme, je veux partager ce texte du Mouvement de la Paix.

Déclaration du Mouvement de la Paix
Le 8 Mai 2019, se souvenir du 8 Mai 1945, pour mieux agir pour la Paix dans la justice et la fraternité

Le 8 mai 1945 a vu la capitulation sans conditions de l’Allemagne nazie.
Cette date consacre la fin de la guerre en Europe et la victoire sur le nazisme qui annonçait la fin de la deuxième guerre mondiale.
Le Mouvement de la paix, 71 ans après sa création à l’instigation de nombreux résistants se doit de rendre hommage à toutes celles et tous ceux qui ont agi et se sont battus pour la liberté dans les mouvements de résistance, dans les forces françaises de l’intérieur, dans les armées ou mouvements de résistance de tous les pays qui combattaient le fascisme et le nazisme ainsi qu’à toutes les victimes civiles. Nous devons penser à toutes celles et ceux qui ont péri dans les camps de concentration et d’extermination nazis. Nous devons nous rappeler de tous les morts du fait de l’intolérance raciste et xénophobe (incluant les discriminations religieuses et culturelles) qui malheureusement tend à resurgir en Europe dans cette période de crise.

Mais le Mouvement de la Paix entend aussi se souvenir que le 8 mai 45 a été marqué par le début d’une répression sauvage en Algérie. Cette répression a causé plusieurs dizaines de milliers de morts en quelques jours dans la région de Sétif. Cette répression a été menée dans le cadre d’un colonialisme féroce qui n’entendait pas faire bénéficier les algériens et algériennes des libertés que permettait d’entrevoir la victoire contre le nazisme. Cette victoire pourtant, le peuple algérien, comme tous les autres peuples colonisés de Tunisie, du Maroc, d’Afrique etc qui souffraient sous le joug du colonialisme français, avaient largement contribué à la gagner contre les forces du nazisme. Cette répression constitue le point de départ de la guerre d’Algérie à l’issue de laquelle le peuple algérien a acquis son indépendance et sa souveraineté. Cette indépendance et cette souveraineté lui permettent encore aujourd’hui même d’écrire une nouvelle page de son histoire qui nous l’espérons permettra au peuple Algérien de construire démocratiquement et pacifiquement l’Algérie de ses rêves.

Alors qu’aujourd’hui les acquis sociaux et démocratiques obtenus dans la période qui a suivi la victoire sur le nazisme sont remis en cause, ce moment annuel de mémoire est important pour construire le futur. Il doit permettre à chacun de prendre conscience que la construction d’un monde et d’une Europe de justice, de solidarité, de fraternité et de paix nécessite l’action individuelle et collective tant pour la justice sociale, la prévention des conflits et la diminution des dépenses d’armement (qui ont atteint la somme inacceptable de 1820 milliards de dollars en 2018) comme nous y convie la Charte des Nations unies.

La lutte pour la paix, pour la justice sociale, pour les droits, pour la justice, contre le racisme et la xénophobie, pour l’élimination des armes nucléaires, contre le commerce des armes et contre le dérèglement climatique, ainsi que les efforts pour faire émerger une culture de la paix et de la non-violence, font partie du combat pour la liberté, pour un monde enfin humain, fraternel et juste. Ces combats solidaires et actuels, sont constitutifs du chemin vers la paix.

À Paris, le 8 mai 2019
Le Mouvement de la Paix

Mai 1945 : Paris, mais aussi Sétif

mai 1945-1mai 1945-2

 

8 mai 2019

Rendez-vous ce mercredi 8 mai 2019 à 10h30 sur la place Gambetta devant la mairie de Saint Gratien pour la cérémonie de commémoration de la victoire du 8 mai 1945 sur le nazisme.

Les élus PCF-Front de Gauche déposeront une gerbe au pied du monument aux morts, avant de poursuivre la cérémonie au cimetière. 

mai 2019 cérémonie