Le vol noir des corbeaux

Cérémonies sous Covid-19

cérémonie mai 2020-14Le 8 mai 2020 ne ressemblera à aucun autre. Sans cérémonie traditionnelle possible, ce n’est pourtant pas dans l’indifférence qu’aura lieu le 75è anniversaire de la victoire sur le nazisme. Les cérémonies d’ampleur prévues ne pourront bien évidemment pas se tenir. Mais nous ne perdons pas la mémoire. Sans nostalgie, sans penser que l’histoire se répète, gardons en tête les enseignements de cette période qui a aussi vu naître la Sécurité sociale.   

 « 75 ans plus tard, nous devons rappeler l’héroïsme et la victoire de nos aînés, celle de la liberté et de la démocratie sur la barbarie nazie. » Le comité parisien de la Libération et des associations mémorielles appellent les citoyens, dans le respect des déplacements dérogatoires, « à aller individuellement déposer le 8 mai 2020 une fleur, un bouquet, un dessin, un poème sur les monuments aux morts, au pied des plaques du souvenir de toutes les victimes du nazisme de leur commune. »

Pas de rassemblement ce 8 mai sur la place Gambetta, pas d’oubli non plus. En souvenir, quelques photos des cérémonies des années précédentes dans notre ville, accompagnés d’un chant emblématique de la résistance française : le chant des partisans.

cérémonie mai 2020-13

Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne
Ohé, partisans, ouvriers et paysans c’est l’alarme
Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades,
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades,
Ohé, les tueurs, à vos armes et vos couteaux, tirez vite,
Ohé, saboteurs, attention à ton fardeau, dynamite.

C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère
II y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves
Ici, nous, vois-tu, nous on marche, nous on tue ou on crève.

Ici, chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe
Ami, si tu tombes, un ami sort de l’ombre à ta place,
Demain du sang noir séchera au grand soleil sur nos routes
Chantez, compagnons, dans la nuit la liberté nous écoute.

Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines

3 réflexions sur “Le vol noir des corbeaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s