La cantine pour tous !

Questionné par nos soins lors du Conseil municipal du 11 février 2021, à propos des travaux d’agrandissement du réfectoire de l’école Grusse Dagneaux, le maire indique que plus aucun enfant n’est désormais refusé dans les cantines gratiennoises.  

Pour cause de manque de places dans ses réfectoires, la ville a inséré dans son règlement de la restauration scolaire la possibilité de n’accepter que les enfants dont les deux parents travaillent. Cette disposition est contraire à la loi, comme nous l’avons dit en refusant chaque année de voter ce règlement.   

La ville a refusé des élèves à la cantine ces dernières années dans trois écoles : Jean Jaurès, Grusse Dagneaux et Raymond Logeais.

À Jean Jaurès, nous avions proposé d’agrandir la salle de cantine en utilisant les locaux attenants qui étaient occupés jusque là par les employés communaux, ceux-ci pouvant déjeuner aux services techniques. La ville a reconnu la justesse et la faisabilité de cette proposition et l’a mise en œuvre. La cantine accueille désormais tous les élèves qui le souhaitent. Nous avions également suggéré le déplacement pédestre d’enfants de Grusse Dagneaux vers Jaurès pour le déjeuner, ces deux écoles étant particulièrement proches, ce qui fut réalisé durant une période. Cela a permis un temps que tous les élèves de Grusse Dagneaux puissent accéder au service de restauration.

Nous avons réinterrogé la ville régulièrement sur cette question d’accès à la restauration scolaire, et proposé d’utiliser sur le temps de midi les cars de la ville pour le transport des élèves vers des écoles dont les réfectoires ne sont pas surchargés. La ville a refusé cette solution.  

Des travaux d’agrandissement du réfectoire ont été réalisés à Raymond Logeais mais pour Grusse Dagneaux, la ville indiquait que rien n’était possible. Finalement, des réaménagements de locaux ont pourtant permis l’extension du réfectoire. Comme quoi, là encore, les réponses de la ville tendent davantage à couper court aux échanges qu’à donner des informations fiables.

Rappelons que la restauration scolaire est un service public local, et qu’en restreindre l’accès pour des motifs qui n’ont rien à voir avec son objet est considéré comme illégal. Saint Gratien a d’ailleurs été condamné en 2011 pour avoir refusé la cantine à des enfants de demandeurs d’asile.

Il importe donc de tout mettre en œuvre pour un service accessible à tous. Outre le fait que pour nombre d’enfants, le repas de midi à la cantine représente le seul repas équilibré de la journée, la cantine est aujourd’hui bien plus que cela. C’est un temps essentiel de socialisation dans la journée des écoliers et écolières. L’animation et les activités réalisées durant ce moment doivent être également encadrées par des personnels formés et en nombre suffisant. Beaucoup reste à faire dans ce domaine.           

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s