Libre, mais si courte !

Depuis mars 2020, début d’une nouvelle mandature municipale, nous ne disposons plus que de       1 000 signes pour notre « tribune libre », expression que la loi garantit aux groupes minoritaires dans les magazines municipaux. Nous disposions auparavant d’un espace de 1 333 caractères, ce qui était déjà très limité. Nous voilà réduits à en dire bien peu aux Gratiennois.e.s, ou à nous exprimer très schématiquement… Ou peut-être en arriverons-nous au style télégraphique ?

En cette rentrée, nous avons choisi comme d’habitude d’aborder, très courtement donc, des sujets locaux d’actualité. Seul groupe parmi les quatre que compte le Conseil, car les autres élu.e.s ont choisi de rester dans des problématiques nationales : les violences envers les élu.e.s constatées en France ces derniers temps, ou des généralités sur la crise sanitaire.

Pour notre part, nous préférons le terrain local.

Enfin, le règlement du Conseil stipule bien, selon les dispositions nationales, que l’espace des tribunes est  » réservé à l’expression des conseillers n’appartenant pas à la majorité municipale ». Il  reste donc incompréhensible que le groupe majoritaire dispose lui aussi, d’une place dans cette page.

À lire ci-dessous, la tribune libre des élus « Saint Gratien solidaire, écologique et citoyen », parue dans le Magazine de septembre 2020

Conseil municipal : l’adjoint aux finances vante le budget de la ville, dont « le résultat n’a jamais été aussi élevé ». Ce n’est plus un conseil municipal mais un vrai conseil d’administration de société !

Sentence du maire : « le marché ne va pas car il est cher ». Or, il permet au concessionnaire de taxer les commerçants de 100 000 €/an. La ville encaisse 45 000 €, sans investir  dans le marché, pourtant facteur de lien social.

Bug dans l’arrosage des pelouses : bien plus vertes dans certains secteurs. Devinez où ?

City stade : Ne cherchez pas l’herbe. La ville pratique la politique de la terre brûlée, comme différents médias l’ont raconté. Affichage de  la création d’une aire de jeux. Coût : 240 000 €. Jamais évoqué dans le budget, ni devant les habitants.

Écoles : Nous espérons que les écoliers sont bien rentrés, malgré le  climat sanitaire. On a redemandé une comm. scolaire et des Conseils d’école extraordinaires pour adapter le protocole en concertation, au plus près du terrain.

I. Volat, S. Bauer

FB : saintgratiensolidaireecologiqueetcitoyen

Une réflexion sur “Libre, mais si courte !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s