Des élus utiles !

Saint Gratien 2019-6Voici la tribune de notre groupe municipal « Saint Gratien solidaire et citoyen », à paraître dans le magazine de la ville de mars/avril 2019.

Loin de n’être que des élus « d’opposition », nous savons aussi être porteurs de propositions, qui parfois sont reprises par la majorité, ou aboutissent car elles rencontrent un fort écho auprès des Gratiennois..

Les élus minoritaires : des élus utiles aux Gratiennois !

Si nous nous opposons aux hausses régulières de 3% des tarifs municipaux, au bétonnage de la ville (+ 2 665 habitants en 2030), nous savons aussi être force de propositions.

Des exemples ?

Depuis 2011, nous bataillons pour un parc Véligo à la gare : en 2019, la ville s’y engage enfin ! Nous proposons son accès côté Raguenets.

Nous avons lancé l’idée de la collecte des déchets verts,  proposé d’introduire au menu des cantines des laitages bio produits dans le 95 ; face au manque de place, nous avons suggéré d’utiliser comme cantine pour les élèves de J. Jaurès un local dédié au personnel municipal.  

Nous avons suscité et testé l’installation de boîtes à livres.

Enquête sur le PLU : nous avons pointé le manque de places pour garer les vélos.

Après nous avoir d’abord dit « non », la ville a finalement adopté toutes ces suggestions.

Nous avons écrit 2 fois au maire pour qu’une session du Grand Débat National soit organisée : elle a eu lieu le 11 mars.

Nous avons été insistants sur tous ces sujets. Sans doute que le Maire s’en attribuera le mérite.

Nous continuerons à être utiles avec vous,  pour créer des pédibus pour accompagner les enfants à l’école, des pistes cyclables, un centre de santé,  plus de démocratie grâce à un budget participatif…

Contactez-nous !

Tribune libre

st grat parc urbainVoici  notre tribune libre, à paraître dans le magazine de Saint Gratien  de janvier/février 2019, pour le groupe municipal« Saint Gratien solidaire et citoyen ». Nous avons choisi de revenir sur le budget 2019, voté en Conseil municipal le 21 décembre dernier, et ses répercussions pour le personnel et les Gratiennois.

À ne pas oublier : nous sommes dans un espace restreint de 1 333 caractères…

Budget 2019 : super austérité

Que «la fiscalité de St Gratien soit l’une des plus faibles du secteur», est-ce un objectif municipal ou doit-on plutôt viser à répondre équitablement aux besoins des habitants ?

Derrière les taux d’impôt bas, il y a :

– des usagers pénalisés : nouvelle hausse de +3 % des tarifs des services publics locaux

– une compression historique du budget de fonctionnement (-786 K€) qui pèsera sur la qualité des dits services

– une fonte des investissements : 24 M€ entre 2014-2019, contre 44 M€ entre 2008-2014. Les engagements de rénovation de la salle Brassens et la MJC ne seront pas tenus. Quid des autres travaux (centre de loisirs, salle d’armes, centres culturels) ?

– un personnel communal sommé de « rationalisation » : hausse du temps de travail dans les haltes garderies sans compensation intégrale en RTT

Et comme la charge de la dette est incompressible  – signe du coût des prêts toxiques  – c’est la course aux constructions pour engranger plus de taxes locales, dans une ville déjà la plus dense du 95 !

Marché de Noël : Un vivre ensemble bien mis à mal par l’ostracisme du maire qui fait fermer un stand car la femme qui y travaillait portait un foulard. Son port dans l’espace public n’est pas contraire à la laïcité et les commerçants ne sont pas des agents de la ville !

Bonne année 2019 !

 

PLU et démocratie

Voici le texte de notre tribune libre parue dans la revue municipale de Saint Gratien de novembre 2018.

« Libre » mais soumise au format de 1 333 caractères…

Groupe « Saint Gratien solidaire et citoyen »

S’il y a un sujet qui méritait d’être traité en réunion de quartier et en conseil municipal extraordinaire, c’est bien la révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU).

Un exposé synthétique des évolutions envisagées devant les Gratiennois ? Des échanges ? Non ! Chacun a été invité, sans trop de publicité, à consulter de chez lui les centaines de pages de documents du futur PLU sur le site de la ville. Pour ou contre l’érection dans nos rues de clôtures avec panneaux pleins occultant jusqu’à 2 m ? Le passage de 30 à 50% des emprises au sol, qui va réduire les espaces non bâtis en ville ? L’encadrement très dissuasif – et contraire à l’urgence climatique – de l’installation de panneaux solaires ? La construction d’un immeuble le long de la voie RER au lieu d’un parc à vélos ? La poursuite du bétonnage et le cantonnement des logements sociaux d’un côté de la D14 ?  L’absence de pistes cyclables ? Cela méritait une réflexion collective, pour imaginer ensemble la ville de demain. La mairie devait consulter les habitants, meilleurs « experts de leur quotidien » avant d’engager la révision, pour tenir compte de leurs idées. L’enquête publique est bouclée et n’a pas eu vocation à apporter des évolutions ou à la marge. Il y a longtemps que la démocratie participative ne passe PLU par St Gratien.