Bientôt la rentrée des classes…

De tout temps, des communes, notamment à direction communiste, se sont engagées pour aider les familles lors des rentrées scolaires, par la distribution de fournitures.

Aujourd’hui, face aux difficultés accrues suite à l’inflation, ces initiatives rencontrent un écho particulier.

À Saint Gratien, une idée à souffler à notre maire ?

L’exemple de Fontenay-sous-Bois, mairie communiste.

Article de Radio France, publié le 27/08/2022

Rentrée 2022 : « Aujourd’hui ce sont les collectivités locales qui pallient les besoins », dénonce Anne Klopp, première adjointe au maire de Fontenay-sous-Bois
Au nom de la gratuité de l’école, plusieurs villes de France fournissent déjà les fournitures scolaires aux élèves d’école élémentaire. C’est le cas à Fontenay-sous-Bois, dans le Val-de-Marne.

Plusieurs villes de France fournissent déjà les fournitures scolaires gratuitement aux élèves d’école élémentaire. C’est le cas à Fontenay-sous-Bois, dans le Val-de-Marne, qui fête cette année le 30e anniversaire de la gratuité pour les fournitures scolaires. (RENAUD CANDELIER / RADIO FRANCE)

À quelques heures de la distribution des fournitures scolaires aux parents d’élèves en vue de la rentrée 2022, la maison de la citoyenneté à Fontenay-sous-bois (Val-de-Marne) fourmille d’agents municipaux, samedi 27 août.

Au milieu des piles de cartons, Claire Descamps Haoui, qui travaille au centre communal d’action sociale explique que « 100 tabliers de peinture vont être distribués en maternelle ». Elle ajoute que « les trousses simples, c’est pour les CE1 ». Les trousses et les tabliers bigarrés sont uniques puisqu’ils sont fabriqués à partir de bâches recyclées par des personne en réinsertion.

Chaque année, 1 500 élèves dotés

Anne Klopp, la première adjointe au maire de Fontenay-sous-Bois, indique que le matériel est fourni à l’ensemble des élèves : « Pour nous, il n’est pas question de se restreindre aux quartiers prioritaires de la ville mais bien à l’ensemble de la population. La question de la mixité et de la solidarité au quotidien est importante envers l’ensemble de la population ».
La sélection des fournitures se fait en concertation avec les équipes enseignantes,
mais l’élue reconnaît que « ça peut ne pas correspondre au besoin précis de chaque instituteur ». Malgré tout, chaque année et ce, depuis 30 ans à Fontenay-sous-Bois, environ 1 500 élèves reçoivent une dotation de fournitures scolaires.
Ce choix politique a un coût puisque les prix varient entre « 15 euros et 25 euros par enfant », ce qui représente « un budget de 35 à 40 000 euros » pour la ville, poursuit Anne Klopp. Le budget est tout de même très supportable pour ce bastion communiste de 53 000 habitants.

Une initiative qui inspire le gouvernement (on s’en réjouit, ndlr !)

La première adjointe se félicite que l’État veuille s’ inspirer de cette initiative : « Je trouve que ça va dans le bon sens. Aujourd’hui ce sont les collectivités locales qui pallient les besoins par des distributions de fournitures aux besoins des familles. Ce n’est pas qu’un moment de distribution, c’est surtout un moment de convivialité, d’échanges. On n’est pas là que pour pallier les manquements de l’État ».

Olivier Klein, le ministre délégué à la Ville et au Logement, a confirmé sur franceinfo, vendredi 26 août, que le gouvernement était en pleine réflexion pour mettre en place une distribution gratuite de fournitures scolaires aux élèves des quartiers prioritaires dès la rentrée 2023.

N.B. :  À Vitry-sur-Seine, la ville pratique aussi la gratuité des fournitures scolaires. C’est à lire ici.

Une réflexion sur “Bientôt la rentrée des classes…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s