Concerter pour mieux lutter contre le virus

Nous nous sommes adressés hier au maire de Saint Gratien, concernant notamment l’éventuelle réouverture des écoles maternelles et élémentaires de la ville, prévue à partir du 11 mai prochain.

Nous apprenons ce soir 29 avril que le maire a indiqué au Préfet du Val d’Oise qu’il ne rouvrirait pas les écoles et crèches de la ville, ne pouvant avoir les éléments concrets permettant de le faire en toute sécurité pour les enfants, les enseignants, les personnels. 

Notre courrier soulève d’autres questions, qui devraient à notre sens faire l’objet de larges concertations. Le voici ci-dessous. 

Monsieur le maire,

Nous vous remercions pour les informations transmises ces derniers jours, les 20 et 24/04.

Néanmoins, nous souhaitons revenir sur différents points qui nous semblent essentiels, et sur lesquels une large concertation devrait, selon nous, être engagée.

S’il est du ressort du maire d’assurer la gestion courante de la collectivité durant ces temps de confinement qui rendent les réunions physiques impossibles, le fonctionnement démocratique des communes n’est pas pour autant suspendu. Il est nécessaire d’organiser par visio-conférences ou audioconférences, la réunion de tous les élu.e.s pour non seulement les informer mais également entendre leurs avis et propositions. C’est ce que font actuellement beaucoup de maires du 95. L’objectif du dé confinement le 11 mai pose en effet de nombreuses questions dans différents domaines.

Nous vous demandons donc d’organiser un Conseil municipal exceptionnel – par téléconférence, skype, zoom… – avant le 11 mai prochain. C’est une suggestion que nous avions déjà faite lors d’un précédent courrier.

Voici les questions qui à notre sens restent en suspens, et qui demandent à être débattues par l’ensemble des élu.e.s.

Rentrée scolaire le 11 mai

Il nous paraît indispensable d’associer l’ensemble des élu.e.s, les parents d’élèves et les enseignant.e.s dans le cadre de la  préparation de la reprise des cours. La réouverture des écoles à partir du 11 mai sera un exercice très difficile qui ne peut se traiter en comité restreint.  Nous vous demandons donc d’organiser une réunion de la commission scolaire avec les représentant.e.s des parents d’élèves, les directions d’école et les instances locales de l’Éducation nationale. Concerter l’ensemble de la communauté éducative est pour nous, comme pour l’Association des Maires de France, le Comité Scientifique auprès du Président de la République ou encore les Fédérations de Parents d’élèves et les syndicats enseignants, la seule manière de planifier une réouverture des écoles dans des conditions satisfaisantes de sécurité sanitaire.

Comment organiser le lavage régulier des mains sous la surveillance d’un adulte, approvisionner les écoles en savon et gel, quand on connaît la configuration des toilettes scolaires des écoles de la ville ? Combien d’enfants seront accueillis, alors que le groupe de travail mis en place au Sénat pour examiner les modalités du retour en classe considère que le seuil de 15 élèves par classe est trop important ? Quid du temps périscolaire, de la réouverture du centre de loisirs le mercredi ? Comment éviter les rassemblements lors des entrées et sorties ? Quel personnel pourra gérer des horaires décalés ? Comment se déroulera le temps de cantine ? Quel personnel assurera la désinfection régulière des locaux ? Un « nettoyage minutieux » est en effet recommandé. Comment faire respecter les gestes barrières en maternelle ? Qui portera un masque ? Par qui ceux-ci  seront-ils fournis ? Faut-il envisager une formation des personnels aux gestes de sécurité en amont de la reprise ? Quel rôle de la médecine scolaire, des psychologues scolaires, quand on connaît le manque de ces personnels dans nos écoles ? Cette liste est  non exhaustive.

On voit bien que toutes ces interrogations ne pourront être traitées sans une large concertation. 

Cantine scolaire

Suite à la fermeture des établissements scolaires, la ville a dû cesser son approvisionnement de repas auprès de la société Sogérès. Certaines villes (Toulouse, Brest..) ont « réinvesti » les sommes non dépensées dans la distribution de chèques alimentaires, en direction des familles aux quotients familiaux les plus bas et qui sont actuellement privées de restauration scolaire. Saint Gratien a-t-elle envisagé cette possibilité ?

Aide aux personnes sans domicile

Nos questionnements sur ce sujet sont restés sans réponse – depuis plus d’un mois. Qu’en est-il de l’hébergement des personnes sans abri dans des hôtels de la ville ? Qu’en est-il de l’aide de 7€ par jour allouée par le ministère de la ville et du logement ? Dans cette période de confinement, il importe d’assurer une attention particulière aux personnes les plus fragiles, et les plus exposés à la contamination.  Nous souhaitons savoir comment ces dispositions sont mises en œuvre dans notre ville.  

Marché municipal

Dans certaines villes, bien que le marché soit fermé, un système de commandes et de livraisons (ou de drive) a été mis en place, ce qui permet aux habitant.e.s de se fournir en produits frais, et aux commerçant.e.s de continuer à avoir une certaine activité. Saint Gratien pourrait faire connaître à ses habitant.e.s que ce système fonctionne à Enghien et qu’ils peuvent y retrouver les commerçant.e.s de notre marché. Ce n’est pas indiqué clairement sur le site de la ville.

Suite au dé confinement du 11 mai prochain, la réouverture du marché devrait intervenir (sauf contre ordre de la Préfecture) le mercredi 13 mai. Dans sa contribution à la préparation du dé confinement, l’AMF insiste sur l’importance de la réouverture des marchés alimentaires avec une organisation au niveau local. Dans quelles conditions notre marché pourra-t-il rouvrir ?

Rénovation énergétique et usage du vélo

L’AMF suggère également dans sa note de faciliter, par l’intermédiaire des collectivités locales, les travaux de rénovation énergétique, afin de développer l’emploi local et de venir en aide aux foyers qui connaîtront des difficultés financières suite à la crise du Covid-19. L’AMF évoque aussi l’organisation des déplacements, en préconisant de veiller aux flux piétons, et de favoriser l’usage du vélo. La ville a-t-elle engagé une réflexion en ce sens ?

DAB des Raguenets

Le distributeur bancaire appartenant à La Poste aux Raguenets est une nouvelle fois vide. La ville pourrait-elle agir auprès de la direction de La Poste afin que les habitant.e.s du quartier et les commerçant.e.s ne soient pas pénalisés par ce dysfonctionnement récurrent ? La Poste s’est engagée à démultiplier ses points de contacts. Ce point-là dysfonctionne trop régulièrement.

Communication municipale

Nous regrettons que le site web de la ville soit assez avare d’informations, au profit de la page Facebook. Tous les Gratiennois.e.s n’ont pas accès à FB. D’autre part, il est étonnant de découvrir sur des pages FB privées de commerçant.e.s, que la ville a procédé à une distribution de masques auprès d’eux, voire à d’autres initiatives… . Nous aimerions que les élu.e.s soient informé.e.s en priorité des actions de la ville.

Distribution de masques

Avons-nous bien compris ? La ville a distribué des masques en provenance de la Région, aux pharmacies, au personnel communal et aux commerçant.e.s. Elle procède à présent à un envoi ciblé d’un masque aux Gratiennois.e.s de plus de 70 ans. Est-ce toujours sur le quota alloué par la Région ?

D’autre part, nous nous interrogeons sur la pertinence de cet envoi. N’aurait-il pas fallu se rapprocher des professionnels de santé (pharmaciens, médecins, etc.) afin de mieux identifier les personnes à protéger en priorité ? On sait qu’une personne diabétique même jeune, peut être plus fragile et plus exposée au Covid-19 qu’une personne âgée en bonne santé (cas que cite régulièrement le Pr Delfraissy dans les médias).

Enfin, nous voyons dans les photos de la communication municipale que des élu.e.s et des agents de la ville participent à des initiatives de la ville. Nous vous en félicitons. Mais pourquoi n’avons-nous pas été sollicité.e.s ? Notre tout premier courrier du 30 mars mentionnait notre disponibilité en la matière. Et ce pour renforcer l’efficacité de l’effort de la ville auprès des habitant.e.s.

            Dans l’attente de vous lire, nous vous prions de croire Monsieur le Maire, à l’expression de nos sentiments respectueux.

                                              

                                           Isabelle Volat                               Stéphane Bauer

          Conseiller-e municipal-e du groupe « St Gratien solidaire écologique et citoyen »

5 réflexions sur “Concerter pour mieux lutter contre le virus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s