Saint Gratien solidaire,écologique et citoyen (3)

Le 15 mars 2020, les Gratiennois.e.s choisiront l’équipe municipale qui bâtira la ville de demain. 

Élu.e.s, militant.e.s, citoyen.ne.s engagé.e.s dans la vie démocratique locale depuis des années,  nous avons choisi de soutenir et de participer à une liste citoyenne, de gauche et écologiste : « Saint Gratien solidaire, écologique et citoyen ».

Voici les propositions de cette liste dans le domaine de l’écologie

Pour un Saint Gratien écologique

Un diagnostic : La pollution atmosphérique affecte les écoliers de Saint Gratien. En France, 3 enfants sur 4 respirent un air pollué. Le nombre d’enfants asthmatiques a ainsi doublé en deux décennies, en raison de la pollution. Il est urgent d’agir au bout de nos rues.

Nos  objectifs : Pour une ville qui s’engage vraiment dans la transition écologique, en favorisant les mobilités douces et les énergies renouvelables. Participer à la baisse des émissions de CO2, contribue à la bonne santé des habitants, augmente le bien-être, mais aussi le pouvoir d’achat et favorise le commerce de proximité. Si le taux de C02 retombe en Ile de France au niveau préconisé par l’Organisation Mondiale de la Santé, c’est 6 mois d’espérance de vie que nous gagnons (étude airparif2016).

Des solutions à l’échelle municipale

stg vélo 1Réduire la pollution à proximité des écoles

-Faire installer des parkings à vélos et trottinettes (des racks, comme à Grusse Dagneaux et à Raymond Logeais) à l’intérieur ou à défaut devant toutes les écoles de Saint Gratien. Cela permettra de plus aux parents d’accompagner les enfants à l’école en vélo, et de poursuivre ensuite jusqu’au parc Véligo de la gare.

-Piétonniser les abords des écoles, végétaliser les cours et les abords des écoles

-Faire respecter l’interdiction de laisser tourner le moteur des véhicules à l’arrêt

-Restreindre la circulation automobile autour des établissements aux heures de dépose des enfants

-Remplacer les cars de la ville par des véhicules non émissifs, au terme de leur location

-Inciter au ramassage scolaire à pied ou à vélo (Pédibus/Vélobus) organisé avec les parents d’élèves, par exemple par une remise sur l’abonnement à la médiathèque ou au cinéma Les Toiles

-Pour améliorer la qualité gustative et nutritive des repas et lutter contre le gaspillage alimentaire, étudier la relocalisation de la fabrication des repas de cantine dans le cadre de la Communauté d’agglomération, plutôt qu’avec un sous-traitant éloigné

Tendre à supprimer les perturbateurs endocriniens

-Éviter l’utilisation du plastique dans les crèches, les écoles.  Sensibiliser le personnel à ce sujet

-Supprimer les produits ménagers nocifs pour l’entretien des écoles et des bâtiments publics

sgt vélo 3Développer des modes de déplacements « doux »

Le développement des transports doux crée du lien social et est bénéfique aux commerces de proximité.

– Créer des pistes cyclables qui relieront les quartiers et feront la jonction avec celles qui viennent d’Ermont, d’Enghien, de Soisy et de Sannois.  Appliquer le double sens cyclable dans les voies en sens unique (obligation légale non respectée par la ville). Implanter un Parc Véligo côté Raguenets comme cela est déjà prévu côté « cœur de ville ».  Installer de véritables abris à vélos et trottinettes devant les principaux commerces, dans le marché et les espaces publics (cinéma, médiathèque).

– Pour faire ses courses, développer l’utilisation par les clients « cyclistes » des « remorques à vélos » et le trolley shopping.

– Sécuriser les déplacements à pied, en fauteuil, en poussette : les prochaines étapes de rénovation de la voirie intégreront un élargissement des trottoirs pour permettre le passage des poussettes et fauteuils roulants. L’accès aux affaires scolaires sera rendu possible autrement que par un escalier, au pied duquel sera également installé un abri à poussettes. L’accessibilité de la gare RER de St-Gratien aux personnes à mobilité réduite sera effective : il n’est pas normal que la rampe d’accès aux wagons soit encore inutilisable.

– Revoir la place du piéton en ville suppose d’être imaginatif en matière de mobilier urbain : pour s’asseoir, déposer un vélo en toute sécurité, charger son portable, tout en étant abrité. Des mobiliers polyvalents existent dans d’autres communes, y compris en matière de toilettes publiques

– Faire de la contre allée en centre-ville et du pourtour du parking de La Poste, une voie prioritaire et moins dangereuse pour les cyclistes et piétons, notamment par la condamnation de deux places de parking entre le café Clos du château et Carrefour Market

-Parking du Lidl et ses nuisances pour les habitants : étudier les entrées/sorties des clients et des riverains et redonner un espace pour les piétons et cyclistes

Végétaliser la villestg vélo3

– Planter des arbres permet d’absorber le CO2 et de baisser les températures en centre-ville lors des périodes caniculaires qui deviendront de plus en plus fréquentes

-Création de voies vertes et permis de végétaliser les rues par les habitants

Favoriser les transports en commun et améliorer l’offre

– Promouvoir la navette gratuite municipale (le bus du marché) et mutualiser dans la Communauté d’Agglomération Pleine Vallée ce mode de transport,  afin de faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite, les personnes âgées : accessibilité, horaires, parcours, fréquence seront étudiés en concertation avec les usagers.stg vélo 6

– Étudier la prolongation du tramway d’Épinay jusqu’à Saint Gratien et au-delà

– Agir pour la gratuité des transports pour les moins de 18 ans, avec la Communauté d’Agglomération Pleine Vallée

– Mettre en place une plate-forme de co-voiturage,  hébergée sur le site de la ville  

Produire des énergies renouvelables pour améliorer le pouvoir d’achat et participer à la baisse des émissions de CO2

-Étudier dans les groupes de quartiers et en commission développement durable l’amélioration des performances énergétiques de l’habitat et favoriser les solutions viables qui en ressortiront (récupérateurs d’eau, production d’eau chaude ou d’électricité dans l’habitat individuel et collectif)

– Apporter des conseils pour les achats de matériels «verts», et organiser des achats groupés entre habitants afin d’économiser sur le matériel, la main d’œuvre, le financement

-Étudier avec les promoteurs et les bailleurs la possibilité d’installer des panneaux solaires sur le toit des immeubles d’habitation (sur l’exemple de ceux qui seront installés sur les futurs toits du lycée G.Monod rénové) ainsi que sur les bâtiments municipaux, pour produire par l’énergie solaire l’eau chaude sanitaire.

-Isoler thermiquement les bâtiments publics.  Prendre, pour la construction de nouveaux bâtiments, le promoteur mieux-disant du point de vue environnemental, limitant les dépenses d’énergie, sur l’exemple du gymnase de la Coussaye d’Enghien, chauffé aux granulés de bois 

-Favoriser la réparation des appareils en créant un  «Repair café» et limiter ainsi la production de déchets

-Proposer des voyages écoresponsables pour les séjours séniors et ados.  Supprimer les panneaux publicitaires éclairés et déroulants. 

Faire entrer Saint-Gratien dans le Plan de Gêne Sonore de Roissy

-Permettre ainsi aux habitants de bénéficier d’une aide à l’insonorisation de leur logement par Aéroport de Paris. Le bruit provoque troubles du sommeil, stress, troubles de l’apprentissage, maladies cardiovasculaires. Les Franciliens perdent jusqu’à 3 ans de vie en bonne santé sous les couloirs aériens (étude Bruitparif 2019).  Rejoindre les 66 maires déjà engagés pour l’abandon du projet de Terminal 4 de l’aéroport de Roissy.

À suivre…

 

Une réflexion sur “Saint Gratien solidaire,écologique et citoyen (3)

  1. Orsted

    Une illustration comme quoi tout est possible :

    C’est une transformation impressionnante qu’a opérée l’énergéticien danois Orsted : tournant le dos au pétrole et au gaz, il est devenu en une décennie le leader mondial de l’éolien en mer.

    Au point de gagner le titre de « société la plus soutenable », à l’origine d’une « des transformations les plus radicales jamais vues dans le monde du business ».

    Le groupe, fondé il y a 50 ans, vise actuellement la neutralité carbone à l’horizon 2025.

    Source = les échos de ce jour

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s