Utiles !

fruits et légumes.jpg 2.jpgCe matin 19 octobre 2019, les communistes gratiennois (et quelques-uns de leurs amis qui partagent avec eux certaines idées…) organisaient pour la troisième année une vente solidaire de fruits et légumes.

Non, nous ne nous transformons pas en marchands de primeurs ! Il s’agit d’une action militante ponctuelle, visant à montrer qu’il est possible de soutenir une agriculture locale, tout en assurant aux consommateurs une alimentation saine au prix juste.

Au centre commercial des Raguenets ont donc été vendus 240kg de pommes, pommes de terre, carottes, oignons… issues des cultures d’un maraîcher et d’un arboriculteur du Val d’Oise pratiquant une agriculture raisonnée. Légumes récoltés le jeudi, vendus à prix coûtant le samedi : qui dit mieux ? Tout au long de la matinée, les Gratiennois sont venus profiter de cette occasion de se nourrir sainement, localement, à prix modéré. Ils apprécient et nous l’ont dit. Une bonne occasion aussi pour échanger sur la vie locale en cette période pré-électorale. Logement, commerce, circulation, coupure entre les quartiers, vie culturelle, démocratie locale… autant de sujets qui souvent interrogent, préoccupent ou mécontentent. Les discussions ont porté aussi sur des thèmes plus généraux, comme le référendum sur la privatisation d’ADP. On y revient prochainement ici. Deux journalistes de la presse locale avaient aussi fait le déplacement.

fruits et légumes 2019-11

Un mot sur le centre commercial des Raguenets. La rénovation réalisée ces dernières années n’a visiblement pas servi à la revitalisation des commerces. La plupart des locaux sont fermés et en ce début de week-end, l’endroit est assez désert. Seules quelques rares boutiques voient arriver un peu de clientèle. Maison des services publics, espace jeunes sont évidemment fermés en fin de semaine, les locaux de l’ancienne poste sont restés inutilisés : tout ceci ne concourt pas à dynamiser le centre commercial, et à le rendre attractif.

Précisons enfin que nous ne sommes pour rien dans la fermeture définitive du magasin de primeurs ! Il n’y a que le maire pour nous attribuer des pouvoirs exceptionnels dans le domaine du commerce. Il croit en effet que notre vente solidaire, annuelle rappelons-le, nuit au commerce local en apportant une concurrence déloyale puisque nous vendons à prix coûtant. Il nous a refusé, pour la troisième fois, l’autorisation municipale que nous avions sollicitée, au motif que notre initiative risquerait de nuire à la revitalisation du marché municipal !

fruits et légumes 2019-3

Il est vrai que nous sommes attachés à notre marché : on revient ici prochainement sur nos propositions à ce sujet. Mais quant à croire que notre modeste vente ait une quelconque influence sur l’activité du marché Hémonnot… c’est bien mal connaître la sociologie de la ville ! Actuellement bien peu d’habitants des Raguenets fréquentent le marché de Saint Gratien, tant pour des questions d’éloignement géographique que de pouvoir d’achat…. Ils se dirigent plus volontiers vers le marché voisin du quartier argenteuillais de Joliot-Curie. Notre vente n’avait pas pour but de concurrencer le commerce local, nos « clients » d’un jour l’ont bien compris. Même si certains nous sollicitent pour une vente hebdomadaire !

Un marché aux Raguenets, offrant des produits locaux à un prix abordable ? Voilà une idée constructive, que nous soumettons à la municipalité !  

Enfin, non seulement nous n’avons « concurrencé » aucun commerce, mais nous avons à notre modeste échelle, contribué à l’animation du centre commercial, et même apporté une clientèle nouvelle aux magasins voisins, puisque certains de nos acheteurs, venus spécialement via notre invitation, une fois fait le plein de fruits et légumes, ont poursuivi leurs achats à la boulangerie toute proche, ou encore à la maison de la presse…  

Un peu d’activité, fût-elle politique, ne nuit pas au commerce… bien au contraire ! 

Une initiative qui monte, qui monte…

En 2017, nous avions vendu 150 kg de fruits et légumes. En 2018, 200 kg et cette année 242kg…  La solidarité plaît, qu’on se le dise ! 

fruits et légumes 2019-4

fruits et légumes 2019-6

fruits et légumes 2019-7

fruits et légumes 2019-9

Vente solidaire

Pour la troisième année consécutive, les communistes de Saint Gratien organisent  une vente solidaire dans le quartier des Raguenets.

Fruits et légumes, produits en « agriculture raisonnée » par un maraîcher et un arboriculteur du Val d’Oise, seront vendus à prix coûtant : pommes de terre, carottes, oignons, pommes, potimarrons, poireaux, butternut, choux-fleurs…

Consommer des produits locaux, de qualité, à prix abordables, c’est possible !

Cela se passe samedi 19 octobre 2019 à partir de 10 heures, devant les locaux de l’ancienne poste annexe.

Sollicitée pour une autorisation municipale, la mairie ne nous a pas répondu à ce jour.

flyer fruits et légumes 2019

 

Bonne humeur et solidarité

Belle affluence ce samedi 10 novembre devant l’ancienne poste annexe des Raguenets pour la désormais traditionnelle « vente solidaire » de fruits et légumes, initiative organisée par les communistes de Saint Gratien et leurs amis. Ce matin, on parlé circuits courts, agriculture raisonnée, prix des fruits et légumes, marges de la grande distribution, vie du quartier. Une  vente solidaire puisque les fruits et légumes étaient proposés à prix coûtant, donc abordables. Des prix fixés par les producteurs du Val d’Oise, maraîcher et arboriculteur, qui leur permettent de vivre de leur activité. Des produits de qualité et de première fraîcheur puisque cueillis ou ramassés il y a deux jours à peine à Auvers et à Viarmes : directement du producteur au consommateur ! Des consommateurs qui ont apprécié l’initiative et qui nous l’ont dit et même écrit :  » Merci pour votre bonne  humeur et votre engagement. Vous mettez la solidarité au premier plan et ça réchauffe le cœur. Vive la consommation locale. Merci et bon courage !  » ou bien encore : « Merci pour cette activité à renouveler avec beaucoup d’espoir. Ça nous change des guirlandes et pots de fleurs. Une habitante des Raguenets depuis 40 ans…  » et encore  » Très bonne idée avec des produits très appétissants » et  » Super initiative, bravo ! »  Des commentaires qui nous vont droit au cœur et nous confortent pour poursuivre dans ce genre d’initiative qui marie solidarité, échanges, rencontres et débats « politiques » au bon sens du terme : ce qui traite de la vie de la cité. Ce matin, il y avait bien de la vie dans ce quartier de notre ville ! Merci à tous ceux qui se sont investis pour cette réussite. À midi, nous avions écoulé 200 kg de marchandises et on nous réclamait encore des pommes de terre… et la promesse de revenir plus souvent !

 

La presse locale s’est fait l’écho de la vente : Le Parisien a dépêché un journaliste…reparti avec un kilo de pommes… : lire ici 

La Gazette avait annoncé l’initiative : lire ici

Comme VONews : lire ici