À dimanche !

Ces dernières semaines, avec les candidates et candidats de la liste « St Gratien solidaire, écologique et citoyen », nous vous avons rencontrés à de multiples reprises, devant les commerces, au marché, au pied des immeubles, à la gare, devant les écoles gratiennoises. Nous avons tenu quatre réunions publiques et organisé un tour à vélo de Saint Gratien.

Pour nous, ce n’est pas une attitude de circonstance, mais bel et bien une longue habitude que d’aller à la rencontre de nos concitoyens, y compris en dehors de toute période électorale. Au Conseil municipal, en réunions de quartier, dans les manifestations culturelles, festives ou sportives : autant d’occasions que nous ne manquons pas de saisir pour échanger avec vous.

De la richesse de ces rencontres est né un projet municipal que nous avons porté tout au long de la campagne autour de trois thèmes fondamentaux : le besoin de solidarité, l’urgence écologique, l’envie de citoyenneté. Centre de santé municipal, attention accrue pour les écoles et les écoliers, développement des transports alternatifs, cantine pour tous avec davantage de produits bio, budget participatif, conseil municipal des jeunes… autant de propositions novatrices et affinées pour transformer notre ville.

Durant cette campagne, j’ai eu plaisir à travailler avec des colistières et colistiers divers, chacune et chacun avec leur sensibilité particulière, rassemblés sur ces propositions qu’ils étaient bien décidés à faire connaître et partager. Merci à elles et eux pour leur engagement, leurs idées, leur ténacité, leur bonne humeur ! 

Le 15 mars, avec cette équipe municipale, engagez-vous pour faire de Saint Gratien une ville plus solidaire, plus écologique, plus citoyenne.   

 Isabelle Volat

affiche 2020 bis

2 réflexions sur “À dimanche !

  1. Pécresse doit changer de braquet

    P O L I T I Q U E D U V E L O E N I L E D E F R A N C E

    Pécresse doit changer de braquet

    Le développement des circulations douces, et en particulier l’usage du vélo, répond à des enjeux franciliens importants en termes de mobilité, de qualité de l’air, de santé, de lutte contre le bruit, ou encore de tourisme.

    La multiplication des pics de pollution, avec ses dangers sanitaires, montre l’urgence à changer les pratiques en matière de mobilité, en renforçant la part modale du vélo.

    La politique du vélo est, avec celle des transports en commun à laquelle elle est étroitement liée, l’un des plus grands défis pour notre région. Cette dernière doit se montrer plus ambitieuse en la matière. Notamment pour développer le grand projet de « RER Vélo » réclamé par de nombreux usagers et associations, et que nous soutenons pleinement.

    Un financement pérenne et élevé doit être prévu pour que le RER Vélo devienne réel et permette la pratique sécurisée du vélo dans toute l’Ile-de-France.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s