Nos vœux pour 2019

voeux 2019-4Ce samedi 19 janvier, la fédération du PCF 95, l’association des élus communistes et républicains et l’antenne 95 du centre de formation des élus présentaient conjointement leurs vœux : des vœux de réussite, de fraternité, de solidarité et de paix, par la voix d’Alain Feuchot, secrétaire départemental du PCF.

2019 : sans doute une année pleine de surprises et d’inattendu, en ces temps où les ronds-points se transforment en autant d’agoras, d’où émerge une colère mêlée d’espoir. La lutte des « gilets jaunes » fait certes débat au sein de nos organisations. Mais force est de constater qu’ils sont bel et bien les couches populaires, traversées de toutes les contradictions de la société actuelle : aux votes antérieurs différents et même opposés,  rejetant la politique tout en en faisant, défiant les élus tout en attendant beaucoup d’eux, réclamant la justice et l’égalité mais regardant les étrangers avec méfiance… Les femmes sont nombreuses dans les « gilets jaunes », et leur mobilisation est d’autant plus forte dans les territoires où les services publics ont beaucoup reculé. Il ne s’agit pas d’une révolte contre l’impôt, mais pour une autre répartition et utilisation de l’impôt, avec la forte revendication du retour de l’ISF.  C’est une révolte populaire contre les très riches et les puissants,  mais aussi pour le pouvoir d’achat, l’égalité, la démocratie et la dignité… Évidemment, la violence, d’où qu’elle vienne, ne résoudra rien. Mais il y a un terrible sentiment d’injustice et de colère devant les violences policières. « Le premier ministre promet plus d’arrestations : on veut plus de pouvoir d’achat ! » a réagi Fabien Roussel. Le syndicat de la magistrature a aussi dénoncé un projet de loi « anti-manifestants » derrière une prétendue loi anti-casseurs.voeux 2019-1.jpg

Alors, que faire ?  L’issue du mouvement sera progressiste si les syndicats, les forces politiques et associatives dont nous sommes, s’en mêlent. Que de défi pour le PCF, parti qui se revendique être celui de travailleurs, de la démocratie quand elles et ils se mobilisent sans nous ! À l’heure où le pays entier débat de répartition des richesses, il nous faut gagner la bataille du pouvoir d’achat, des salaires, la justice sociale et fiscale ! Puisque Macron a été contraint d’ouvrir un débat national, entrons-y à fond et parlons propositions, engageons la construction de rassemblements, abordons sans tabou la question de la démocratie, du rôle des élus, de la 6è République et de l’usage du référendum, à utiliser pour gagner des droits nouveaux, pas pour remettre en cause des droits acquis !  

voeux 2019-2Macron, élu face à Le Pen, ne trompe aujourd’hui plus personne : adieu les promesses de voir disparaître les sans-abri, celles d’une République irréprochable, de la transition écologique ou de l’embellie économique…  Tromperie et manipulations ! Mais à gauche, c’est le chacun pour soi et des élections européennes qui s’annoncent sous le signe de la division, alors que la construction européenne est à un moment clé : 87 millions de pauvres, quand la BCE verse en 10 ans 3000 milliards aux banques privées, sans contreparties ! Et via l’évasion fiscale, 1 000  milliards d’euros fuient l’Europe chaque année, soit 2 000€ par citoyen !

À l’approche des municipales, soulignons aussi que la démocratie de proximité est au cœur des revendications des « gilets jaunes ». La commune est un lieu de résistance et d’épanouissement. Nous y sommes attachés !

D’immenses défis nous attendent en 2019, de justice sociale, de paix, d’écologie, de démocratie. Nous n’oublions pas les peuples qui ne demandent qu’à vivre en paix, les Palestiniens, les Kurdes.voeux 2019-3

C’est en citant Romain Rolland qu’Alain Feuchot conclura : « quand l’ordre est injustice, le désordre est déjà un commencement de justice », avant de laisser la parole à Pierre Barros. Ce dernier, maire de Fosses, et président de l’Adecr 95, illustrera son propos par l’expérience menée dans sa ville : bien avant le « grand débat national », Fosses a tenu des ateliers citoyens d’échanges et de propositions… Cela pourrait bien nous inspirer !

Une réflexion sur “Nos vœux pour 2019

  1. Bonjour,

    « En 2018, la fortune des milliardaires de la planète a augmenté de 12 % représentant un gain quotidien cumulé de 2,2 milliards d’euros,
    tandis que la richesse de la moitié la plus pauvre de la population mondiale – soit 3,8 milliards de personnes – a chuté de 11 %.
    26 milliardaires possèdent autant que ces 3,8 milliards de personnes, la moitié de l’Humanité !  » Oxfam rapport janvier 2019.

    En France, en 2018, les 5% les plus riches détenaient 40% des richesses nationales. Et les 1% les plus riches en détenaient 20,6 %.
    8 milliardaires possèdent autant que 20 millions de personnes, soit 30% de la population française la plus pauvre !

    https://www.oxfamfrance.org/communiques-de-presse/davos-2019-lannee-derniere-la-fortune-des-milliardaires-a-augmente-chaque-jour-de-22-milliards-deuros/
    https://www.france24.com/fr/20190121-oxfam-rapport-inegalites-davos-pauvrete-milliardaires-impots

    Il s’agit donc d’un racket historique des milliardaires sur la richesse mondiale.
    En France, les richesses produites par les millions de salariés sont très loin d’être partagées équitablement.
    Pendant que les salaires stagnent, les retraites baissent (par la grâce macronienne de la désindexation sur l’inflation),
    les profits et les dividendes des actionnaires flambent.
    https://www.humanite.fr/inegalites-racket-historique-des-milliardaires-sur-la-richesse-mondiale-666743

    Et quand l’évasion fiscale en France atteint les 100 milliards d’euros, quelle est la part d’argent volé aux services publics, hôpitaux, écoles, infrastructures ?

    Macron bien loin de vouloir combattre les champions, les premiers de cordée de l’évasion fiscale, leur déroule le tapis rouge à Versailles :
    https://blogs.mediapart.fr/maxime-combes/blog/210119/choosefrance-versailles-macron-deroule-le-tapis-rouge-aux-de-levasion-fiscale
    Voyez cette video fort instructive sur l’évasion fiscale à verser dans le débat national pour un autre partage des richesses !

    Pour finir, extrait du Monde, ce document qui réfute les arguments mensongers du monarque Macron qui refuse toujours de rétablir l’ISF
    comme le demandent 77% des Français (sondage IFOP)
    Favoriser les riches pour aider les pauvres ? La « théorie du ruissellement » décryptée

    Face à la violence sociale, aux inégalités qui augmentent sans cesse, aux injustices fiscale et sociale, au mépris de classe,
    Face aux mensonges, au radicalisme, à l’extrémisme libéral de Macron,
    Les sans-droits, les sans-voix, les oubliés, « les riens, les fainéants, les fouteurs de bordel, les réfractaires »,
    Les Gilets jaunes et la grande majorité des Français qui les soutiennent ont raison de vouloir vivre dignement de leur travail,
    ils ne font pas l’aumône, ils ne veulent pas de miettes, ils veulent juste leur part du gâteau : un partage plus juste des richesses !

    Si Macron s’entête à ne pas vouloir changer de cap, comme il l’a maintes fois annoncé,
    la lutte pour la justice sociale a encore de beaux jours devant elle !

    Robert P

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s