Saint Grat by night !

Petites balades nocturnes en ville ! Avec nos amis de « Saint Gratien solidaire, écologique et citoyen », nous nous sommes promené.e.s entre 23 heures et minuit dans quelques rues gratiennoises, puis une autre fois après 1 heure du matin.

À l’heure où le gouvernement vante les nécessaires économies d’énergie que chacun doit faire s’il veut passer l’hiver sans coupures… il nous a semblé utile de faire un état des lieux : éclairage des magasins, circulation piétonne et utilité de l’éclairage public. Y a-t-il gaspillage d’électricité, éclairage inconsidéré ?

Nos premières conclusions, et notre palmarès de l’éclairage inutile.

Sans surprise, il n’y a, à ces heures tardives, quasi aucune personne à pied dans nos rues. À part deux piétons tirant une valise, et deux autres promenant leur chien, nous n’avons croisé âme qui vive. Pourtant, le bowling et quelques restaurants étaient encore en cours de fermeture vers 23h30, mais les derniers clients qui en sortaient étaient tous véhiculés.

Dans les rues du  quartier du Parc notamment, à 1 heure, horaire où les communes voisines éteignent leurs lampadaires, les piétons sont rarissimes. Il y a donc là sans conteste une source d’économies possible : nous éclairons des rues désertes.

Rue Berthie Albrecht et jusqu’à la gare, pas davantage d’animation.

Les abris bus restent éclairés, c’est d’ailleurs surprenant, puisque leurs panneaux, lumineux eux aussi, affichent : « service terminé, plus de voyageurs »…

Les panneaux publicitaires brillent eux aussi de tous leurs feux… Mais pour qui ?

Côté magasins, le bon sens et la sobriété font que la plupart ont éteint leur éclairage. Quelques-uns font encore malheureusement de la résistance, notamment les agences bancaires, bien évidemment fermées… mais brillamment illuminées à l’intérieur ! D’autres enseignes hélas, ont installé spots et autres dispositifs lumineux qui ne brillent pour personne. Toutes les vitrines ne sont pas éteintes à partir de 23 heures, comme le veut la règlementation, ni même après 1 heure du matin.

Mention spéciale pour la gare RER ! Elle est fermée puisque malheureusement le trafic des trains s’arrête à 22h30, on connaît la dégradation des transports publics en Île-de-France. Mais le hall resplendit, les écrans indicateurs n’indiquent aucun train mais sont allumés (l’un indique même que la circulation des trains sera perturbée ce week-end par manque de personnel.. tiens tiens..) Le quai rayonne de toutes ses lumières, on pourrait s’installer pour lire sur un banc. La SNCF aurait-elle l’électricité gratuite ?

Fin de promenade et sur le chemin du retour, nous programmons notre prochaine séance de cinéma ! En effet, l’affichage lumineux de quatre belles affiches de films, sous le porche qui mène à la place du Forum, étincelle… Toute la nuit ?

Surprise ! Bien que le maire nous promette un brin de sobriété avec l’extinction des illuminations de Noël à 23 heures, les guirlandes des allées du Forum sont, elles, bien scintillantes ! Toute la nuit aussi ?

Notre promenade s’achève devant le château Catinat et le marché de Noël. Si ce dernier était pour partie dans le noir lors de son inauguration pour cause de court-circuit, il a, à minuit, retrouvé toute sa splendeur ! Sapin, fenêtres du château, renne et autres décorations resplendissent après 23 heures ! Et même après 1 heure, le sapin et le renne électrique continuent de clignoter.

Le maire n’a pas dû lire la nouvelle pub d’Enedis… Celle qui nous dit : « chaque geste compte… »

Affaire à suivre… car nous interrogeons la ville sur le respect de la règlementation qui encadre, notamment, l’éclairage des enseignes des commerces. Et bien sûr, sur les éclairages  qui relèvent de la collectivité. On ne désespère pas de voir quelques avancées pour moins de gaspillage énergétique, et également pour moins de pollution lumineuse dans notre ville.

6 réflexions sur “Saint Grat by night !

  1. Antonio Gutieres

    Éclairage de nuits, une nuisance pour la biodiversité ?

    La biodiversité souffre de ces perturbations artificielles. Un phénomène inquiétant, puisque plus de 70 % des espèces sont partiellement ou exclusivement nocturnes ! Les sources lumineuses attirent les animaux à « phototaxie positive » (attraction irrésistible vers la lumière). Pris au piège, il finissent par mourir d’épuisement. C’est le cas de nombreux insectes nocturnes. Certaines espèces de Chiroptères y tirent potentiellement avantage, comme les Pipistrelles chassant le long des lampadaires. Le Grand Rhinolophe, espèce en régression, chasse dans l’obscurité totale alors que ses proies habituelles, les papillons de nuit, s’agglutinent autour des sources lumineuses. Les insectes nocturnes, et notamment les Hétérocères, sont des pollinisateurs importants. Par conséquent, l’éclairage artificiel nocturne contrarie aussi leur rôle de pollinisateur.

    L’éclairage artificiel nuit également aux oiseaux migrateurs. En effet, ces derniers se repèrent aussi bien au champ magnétique terrestre qu’à la position des étoiles. Les lumières urbaines troublent la perception des migrateurs, qui perdent leur cap. C’est le cas des vols désorientés d’oiseaux dans les faisceaux commémoratifs des Twin Towers à New York. Ou bien encore des collisions contre les vitres de grands buildings, cause principale de mortalité directe pour l’avifaune nord-américaine.

    Enfin, la pollution lumineuse a aussi des effets négatifs sur la santé humaine : elle perturbe les rythmes circadiens pouvant entraîner fatigue, troubles du comportement, perturbations hormonales… Paradoxalement, dans une société qui promeut de plus en plus l’exposition permanente aux sources lumineuses artificielles comme un modèle de consommation, les prestations de bien-être telles que la luminothérapie ne se sont jamais aussi bien porté !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s