Tribune surprise

« Quelle surprise… ! »

Ainsi commence la tribune libre du groupe majoritaire « Union pour Saint Gratien », que nous lisons aujourd’hui dans le nouveau Mag de la ville.

Une surprise ? C’en est une pour nous aussi de lire ce texte, et ce, pour plusieurs raisons.

Un texte très politicien et un peu confus, dont la teneur devrait échapper à la plupart des Gratiennois.e.s.

Voici la tribune en question, et nos remarques ci-dessous.

Premier problème, et de taille ! Les textes des tribunes sont à envoyer en mairie à une date donnée. Nous la respectons scrupuleusement. Ce n’est visiblement pas le cas pour la majorité. En effet, la date limite d’envoi des textes pour ce numéro était le lundi 14 novembre avant 16 heures. Comment donc le texte de la majorité peut-il faire référence à la séance du Conseil municipal… qui s’est tenue le jeudi 17 novembre jusqu’à 23 heures ?

Les règles ne sont donc pas respectées par ceux-là mêmes qui les ont édictées. Un peu gênant, non ?

D’ailleurs, nous avons affaire à des récidivistes car ce n’est pas la première fois que la tribune de la majorité répond à notre propre texte. Sans prétention, voyons là que nos propositions, réflexions, initiatives… ne laissent pas indifférents les élus majoritaires, puisqu’ils prennent la peine de nous contredire.

Deuxième problème. C’est un mauvais procès qui nous est fait. Notre démarche était justement le contraire de ce que nous reproche le maire. Nous avons envoyé au maire notre proposition de motion en amont de la séance du Conseil afin de ne pas prendre l’assemblée municipale au dépourvu.

À l’inverse, le maire n’a pas daigné nous répondre et nous avons trouvé un autre texte de motion sur notre table en arrivant dans la salle du Conseil. « Pourquoi ne pas avoir contacté les élus majoritaires pour leur proposer de voter tous ensemble.. » demande innocemment la tribune majoritaire. Mais c’est justement ce que nous avons fait ! 

Troisième problème. Tout et son contraire dans la bouche du maire. Notre motion serait « très largement détournée » du texte « initial ». Comprendre que le texte « initial » était la motion de l’Association des Maires de France (AMF)… Mais en séance, le maire reconnaissait que les deux motions étaient semblables « à 95% ». Largement détournée ou proche à 95%, il faudrait savoir.

En outre nous n’avons jamais prétendu reprendre la motion de l’AMF. Certaines des demandes de l’AMF étaient reprises dans notre motion, d’autres non, nous avions détaillé la situation budgétaire de Saint Gratien, et inclus d’autres revendications comme celle d’une taxe sur les superprofits (je me suis déjà expliquée en détail ici)

De plus, notre motion insistait sur la nécessité d’associer les habitant.e.s, qui seront les premier.ère.s concerné.e.s par les restrictions budgétaires. C’est pourquoi nous proposons la signature d’une pétition (à signer ici), à adresser au gouvernement, qui reprend les principales demandes des collectivités pour leur permettre d’affronter la crise énergétique sans en faire supporter tous les effets sur leurs administré.e.s. 

Le fait est que nous étions prêts à soutenir la motion de l’AMF, si seulement le maire avait consenti à nous laisser la parole deux minutes pour explication de vote, ce qui n’a pas été le cas.

Quatrième problème : la mauvaise polémique politique. Ah, l’alliance contre nature entre la « Nupes » et le « Modem », quelle horreur ! On comprend le maire.. si jamais les trois groupes minoritaires trouvent des terrains d’entente, sa tâche s’en trouvera compliquée !

Mais comme c’est bizarre… la tribune de la majorité reproche au « Modem » ce projet de motion co-signé avec ces furieux de la « Nupes »… Mais dans le même temps, elle semble regretter qu’un texte commun n’ait pas été voté en Conseil. La majorité aurait donc joint sa voix à celle de ces vilains de la « Nupes » ?

On n’ose y penser.

2 réflexions sur “Tribune surprise

  1. Mouche

    Autre illustration de la grande confusion de l’équipe qui dirige la ville :
    La maire a illico accepté notre demande d’interruption de séance afin que nous disposions de 5 min pour lire dans le détail « sa » motion, après des échanges approfondis sur les contours du budget municipal à venir, déposée sur nos bureaux en ouverture du conseil.
    Pour, à notre retour en séance, nous demander si le suspens arrivait « enfin » à son terme..
    Signes que l’avis de ses 3 oppositions lui importait un peu…
    Et puis hop, changement d’attitude, pas de débat sur les 2 motions, vote immédiat sur celle présentée par la seule majorité…
    Quelle mouche a bien pu piquer M.Le Maire entre 22h55 et 22h56 Jeudi soir dernier pour qu’il fasse fi d’un débat serein et démocratique motion contre motion…?
    Une mouche installée au pied de la Tribune ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s